Asics implantera sa plateforme logistique pour l’Europe du Sud sur la zone aéroportuaire de Montpellier

Asics a annoncé le 20 décembre son choix de la zone aéroportuaire de Montpellier Méditerranée, à Mauguio (Hérault), pour recevoir une plateforme logistique de 38 000 m², chargée à partir de la fin 2019 de livrer l’Europe du Sud. Nexity investira 30 millions dans l’immobilier et Asics plus de 11 millions dans les process. L’équipementier sportif emploiera à Mauguio une centaine de personnes, dont une cinquantaine transférées de sa plateforme actuelle de Gallargues-le-Montueux, dans le Gard.

Partager
Asics implantera sa plateforme logistique pour l’Europe du Sud sur la zone aéroportuaire de Montpellier

"Yokoso Asics !" a lancé tout sourire, le 20 décembre, Stéphan Rossignol, président de l’agglomération héraultaise du Pays de l’Or. L'équipementier japonais, dont la filiale française est basée à Lattes en Hérault, a annoncé l’implantation de sa future plateforme logistique pour l'Europe du Sud à Mauguio (commune du Pays de l’Or) sur la zone aéroportuaire de Montpellier (Hérault). La nouvelle plateforme, qui doit être opérationnelle fin 2019, servira la France, l’Espagne et le Portugal et pour la première fois l’Italie. Le groupe Asics, présent dans une quarantaine de pays, emploie 8 000 personnes et a engrangé un chiffre d'affaires consolidé de 3,7 milliards d’euros.

Asics Europ, dont le siège est aux Pays-Bas, étudiait depuis 2016 trois opportunités d’implantations : près de Montpellier, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ou à Barcelone. David Lagarde, distribution manager d’Asics Europe, argumente : "La stratégie logistique qui accompagne la croissance du groupe est basée sur deux sites en Europe, Dusseldorf en Allemagne et Montpellier. Pourquoi Montpellier ? Pour sa situation géographique stratégique, au cœur des réseaux de transports routiers, maritimes et aériens." En outre, la proximité du site logistique actuel d’Asics de Gallargues-le-Montueux, dans le Gard, permet de transférer l’effectif de 50 personnes vers la nouvelle plateforme de Mauguio, où travailleront une centaine de personnes.

500 000 euros pour la création de 50 emplois

Le promoteur Nexity construira un bâtiment de 38 000 m² "pour 30 millions d’euros" affirme le directeur du développement Carlo Tamanini. Il prévoit une première pierre "à la fin de l’été ou début de l’automne 2018". Asics n’a pas encore chiffré précisément son investissement "process", qui dépassera 11,3 millions hors taxes, somme prise en compte pour le calcul des aides publiques. Car le 8 décembre, l’Etat a accordé à Asics une prime à l’aménagement du territoire (PAT) de 500 000 euros pour la création de 50 emplois. La région Occitanie, dont la présidente avait rencontré le président d’Asics à Kobé il y a un an, apporte 480 000 euros. Le Pays de l’Or met pour sa part 150 000 euros. Enfin, la plateforme Asics devrait profiter de l’amélioration des accès à la zone aéroportuaire par la création d’un "barreau" routier. Ce chantier piloté par le conseil départemental a un coût estimé à 2,8 millions d’euros.

Gain de temps

La future plateforme de la zone aéroportuaire triplera la capacité logistique. Le site gardois expédie aujourd’hui 5 millions de produits à l’année, celui de Mauguio montera à 15 millions. "L’automatisation et la mécanisation permettront des réponses très rapides, ajoute David Lagarde. Moins d’une heure s’écoulera entre la réception d’une commande et la sortie des portes." Asics disposera aussi à Mauguio d’une réserve foncière de 12 000 m², qui sera utilisée "en fonction de la croissance du groupe".

Sylvie Brouillet

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS