Ascoval ne serait pas concerné par le redressement de British Steel selon le gouvernement

British Steel a été placé en redressement mercredi 22 mai en Grande-Bretagne. Le sidérurgiste britannique avait été désigné en mai comme le repreneur d'Ascoval à Saint-Saulve (Nord). Le gouvernement français a aussitôt réagi pour rassurer sur l'avenir de l'aciérie française.

Partager

Ascoval ne serait pas concerné par le redressement de British Steel selon le gouvernement
Deuxième producteur d'acier en Grande-Bretagne, British Steel est détenu par la société de capital investissement Greybull Capital. /Photo prise le 21 mai 2019/REUTERS/Scott Heppell

Le sidérurgiste British Steel, repreneur désigné de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), a été placé en redressement en Grande-Bretagne mercredi 22 mai. Cette procédure succèderait l'échec des discussions avec le gouvernement britannique sur un prêt de 30 millions de livres (34 millions d'euros), ont rapporté les médias anglais.

Une réflexion engagée sur l'avenir de British Steel

British Steel va pouvoir poursuivre ses activités pendant qu'une réflexion est engagée sur son avenir. "L'entreprise en liquidation poursuit son activité et fournit ses clients pendant que je réfléchis aux options la concernant. Le personnel a été payé et continuera à être employé", a dit l'administrateur judiciaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La Haute Cour d'Angleterre et du Pays de Galles a désigné des représentants du cabinet EY pour gérer l'entreprise parallèlement à la mission menée par l'administrateur judiciaire.

Ascoval pas menacé selon le ministère français de l'Économie

Le ministère français de l'Économie et des Finances a immédiatement réagi pour rassurer sur l'avenir d'Ascoval. "Cette procédure n’inclut pas l’aciérie de British Steel Saint-Saulve qui est détenue par une autre société du groupe", indique le ministère dans un communiqué.

"L’État français maintient son soutien à British Steel Saint-Saulve (ex-Ascoval), dont le plan d’affaires à la reprise ne dépendait pas des activités britanniques du groupe, ni industriellement, ni pour son plan de financement qui n’est pas remis en cause", ajoute le cabinet de Bruno Le Maire.

Contexte difficile pour l'acier en Europe

Deuxième producteur d'acier en Grande-Bretagne, British Steel est détenu par la société de capital investissement Greybull Capital, qui a racheté l'entreprise déficitaire à Tata Steel en 2016 pour une livre symbolique. Le groupe emploie 5 000 personnes, essentiellement à Scunthorpe, dans le nord de l'Angleterre.

Il a été désigné début mai par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg comme repreneur d'Ascoval, qui était en redressement judiciaire depuis novembre 2017.

Selon les médias anglais, le gouvernement britannique aurait redouté que ses fonds ne partent vers Greybull Capital en cas de faillite effective de British Steel. Dans un contexte difficile pour l'acier en Europe et de doutes sur le Brexit, le gouvernement britannique aurait également exclu une nationalisation de British Steel.

L'entreprise avait elle-même fait part de ses difficultés financières quelques jours plus tôt, tout en confirmant la reprise d'Ascoval. Une attitude qui a soulevé des soupçons sur une éventuelle stratégie de chasse aux subventions de la part de British Steel.

Avec Reuters

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS