Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ascoval: La France et British Steel ont débloqué des fonds, selon Le Maire

Publié le

PARIS (Reuters) - L'Etat français comme British Steel ont débloqué les premiers fonds nécessaires à la reprise de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) par le sidérurgiste britannique, a annoncé mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Ascoval: La France et British Steel ont débloqué des fonds, selon Le Maire
L'Etat français comme British Steel ont débloqué les premiers fonds nécessaires à la reprise de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) par le sidérurgiste britannique, a annoncé mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol
© PASCAL ROSSIGNOL

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

"British Steel tiendra ses engagements, l'Etat français tiendra ses engagements vis-à-vis d'Ascoval et la reprise d'Ascoval par British Steel se fera", a-t-il dit lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"J'ai décidé aujourd'hui le déblocage des 15 millions d'euros de prêts pour Ascoval, l'Etat français tient à l'euro près les engagements qu'il avait pris vis-à-vis des salariés", a indiqué Bruno Le Maire, ajoutant :

"British Steel a débloqué aujourd'hui les cinq millions d'euros qu'il s'était engagé à débloquer également. British Steel tient ses engagements vis-à-vis d'Ascoval"

Le versement de ces sommes avait été fixé comme préalable pour la reprise d'Ascoval et de ses 280 salariés après la décision du tribunal de grande instance de Strasbourg autorisant celle-ci par British Steel.

Le groupe britannique et le gouvernement français s'emploient depuis mardi à rassurer les salariés d'Ascoval à la suite d'informations selon lesquelles le groupe britannique avait fait appel à l'aide de son gouvernement pour poursuivre ses activités en Grande-Bretagne.

Selon Cédric Orban, président d'Ascoval, British Steel envisage d'investir 45 à 50 millions d’euros à court terme à Saint-Saulve, l'Etat et les collectivités locales apportant 47 millions, pour un plan de financement total de 150 à 200 millions d'euros.

(Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle