Ascometal et ses salariés devraient être bientôt fixés sur leur sort

Le sort du sidérurgiste Ascometal et de ses 1.350 salariés devrait être tranché lundi 29 janvier par la chambre commerciale du tribunal de Strasbourg qui dira qui, de l’Anglo-Indien Liberty House ou du Suisse Schmolz + Bickenbach, reprendra le producteur d’aciers spéciaux, a-t-on appris de source syndicale.

Partager
Ascometal et ses salariés devraient être bientôt fixés sur leur sort
Le sort du sidérurgiste Ascometal et de ses 1.350 salariés devrait être tranché lundi 29 janvier par la chambre commerciale du tribunal de Strasbourg. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Buholzer

Qui de Liberty House ou Schmolz + Bickenbach va reprendre Ascometal ? Le sort du sidérurgiste de ses 1.350 salariés devrait être tranché lundi 29 janvier par la chambre commerciale du tribunal de Strasbourg qui dira qui, de l’Anglo-Indien Liberty House ou du Suisse Schmolz + Bickenbach, reprendra le producteur d’aciers spéciaux, a-t-on appris de source syndicale. Ces deux candidats sont les seuls a avoir déposé une offre de reprise globale qu’ils ont exposée mercredi lors d’une audience judiciaire.

Tous deux préservent les cinq sites de production (Dunkerque dans le Nord, Le Marais, près de Saint-Etienne dans la Loire, Custines et Hagondange en Lorraine, Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône) ainsi que l’essentiel des emplois.

En revanche, Liberty reprendrait également, avec une aide des pouvoirs publics, l’aciérie d’Ascoval, une co-entreprise entre Ascometal et Vallourec, qui emploie 300 personnes à Saint-Saulve, dans le Nord. Schmolz + Bickenbach s’engage seulement à lui fournir de l’activité pendant deux ans.

Deux logiques différentes pour les repreneurs

"La direction d’Ascometal a soutenu à fond Liberty, de même que les syndicats d’Ascoval", a dit à Reuters Jean Wendenbaum, délégué CFE-CGC d’Ascometal. Le comité central d’entreprise d’Ascometal, qui s’est réuni mardi, a en revanche refusé de trancher entre deux offres qui présentent chacune, selon lui, avantages et inconvénients.

Les logiques industrielles sont également différentes : celle d’une consolidation du marché pour Schmolz, déjà l’un des principaux acteurs mondiaux dans les aciers spéciaux, et celle d’une implantation sur le continent européen et du développement d’un groupe très diversifié pour Liberty.

Pour Reuters, Gilbert Reilhac, édité par Elizabeth Pineau

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS