Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Arvato France reprendra Transcom Favars en Corrèze

,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Reprise. Filiale du groupe Bertelsmann Arvato France, leader sur l’ensemble des prestations externalisées pour servir la relation client, confirme son intention de reprendre le centre de contacts Transcom à Favars (Corrèze) au cours du premier semestre, après la procédure de consultation du comité central d’entreprise.

Le directeur général Dominique Decaestecker, accompagné de Christian Lucas, directeur du développement social et de Sébastien Legrand, directeur business, se sont rendus la semaine dernière sur le site, pour une première prise de contact avec les salariés.

Arvato France entend consolider l'activité du site, dévolue aux trois-quarts à l'opérateur SFR, tout en misant sur une diversification.

Dans un communiqué, la direction déclare que « Arvato France aspire à créer les conditions de pérennité du site de Favars et à développer son activité en s’appuyant sur l’expérience des collaborateurs du site dans le domaine de l’assistance Internet et du recouvrement. La reprise du site de Favars s'intègre donc parfaitement dans la stratégie de convergence clients multi-équipés développée par Arvato France. Avec la multiplication des offres triple ou quadruple play, un même centre de contacts devra répondre aux questions concernant la téléphonie fixe, mobile et l’internet. Arvato France ambitionne de consolider l'activité pour le client principal actuel du site, mais aussi de diversifier sa clientèle et ses domaines d'intervention notamment dans le secteur du recouvrement. »

Le site corrézien affiche une perte d'exploitation de 2 millions d'euros, mais, dans le cadre de cette cession, Transcom laissera au repreneur 3,7 millions d'euros, ce qui lui permettra d'amortir les coûts de transition pour adapter et redéployer le site, afin de renouer avec la croissance dans un à deux ans.

Arvato va investir 1 million d'euros pour remettre le site au niveau technique. Côté organisation, la direction compte mettre en place l'annualisation du temps de travail, après accord avec les partenaires sociaux, tandis que les rémunérations et primes seront rediscutées.

La direction garantit, pendant deux ans, le maintien dans l'emploi des 213 salariés sous contrat Transcom et compte augmenter le volume d'activités et dynamiser les recrutements.

Arvato France emploie 10 000 collaborateurs et a réalisé, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 361 millions d'euros.


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle