Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Arterris veut valoriser des digestats de méthaniseurs

,

Publié le

Confrontées à l’évolution de la réglementation et à une dépendance vis-à-vis de producteurs internationaux, les coopératives agricoles cherchent des alternatives aux engrais chimiques. Arterris, dont le siège est à Castelnaudary, s’est engagé dans le développement d’unités de méthanisation.

La première verra le jour en 2015 à Montech (Tarn-et-Garonne). Arterris a pris la tête d’un consortium associant d’autres coopératives françaises, dont Vivescia à Reims (Marne), CapSeine à Rouen (Seine-Maritime), Maïsadour au Haut-Mauco (Landes) et l’Union des distilleries de Méditerranée à Vauvert (Gard), pour mener un programme de R & D sur cinq ans, portant sur la valorisation des digestats de méthaniseurs.

L’objectif est de développer de nouvelles gammes d’engrais. Baptisé Valodim, ce projet, qui implique aussi des partenaires académiques (Insa de Toulouse, UTC de Compiègne…), ainsi que Fertigaz, à Passel (Oise), vient d’obtenir 4,9 millions d’euros au titre des investissements d’avenir et devrait mobiliser 12 millions d’euros. 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle