Arrière toute chez les boulangeries Paul, Francis Holder corrige le tir de sa mauvaise communication

Rétropédalage chez Paul. Le président, Francis Holder revient à un soutien plus classique de François Fillon, après avoir enflammé Twitter par des propos ambigüs. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Arrière toute chez les boulangeries Paul, Francis Holder corrige le tir de sa mauvaise communication

Y aura-t-il un jour un cas Holder qui sera étudié dans les écoles de communication pour illustrer les dangers d'une communication improvisée à l'ère d'Internet et des réseaux sociaux ? Samedi dernier, le président des boulangeries Paul annonce son soutien à François Fillon dans une vidéo malhabile, et pour tout dire pas très pro (vent dans les cheveux, prise de son approximative...).

Prise de parole maladroite

L'homme semble improviser autour d'un texte écrit à la va-vite. Et c'est le drame. Il se dit "ambassadeur de ses salariés", laissant croire que ces derniers sont d'accord avec le programme du candidat LR. Twitter s'enflamme. Un mot dièse (hashtag en langue globale) appelant au boycott est lancé. David Holder, le fils de Francis, à la tête de la maison Ladurée, prend ses distances.

Résultat : Francis Holder a dû préciser son propos et revenir à un engagement plus classique. Non, il n'était pas "l'ambassadeur" des salariés. Non, il ne voulait "pas parler au nom des collaborateurs du groupe". Oui, il ne faisait qu' "exprimer une opinion personnelle".

Gageons que la prochaine fois, il préparera un peu mieux sa prise de parole, secondé par des professionnels de la communication.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS