Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Arnaud Montebourg persiste et signe sur l'exploration "propre" des gaz de schiste en France

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Vidéo Malgré les critiques, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg continue de soutenir sa position en faveur d'une exploration "propre" des gaz de schiste en France. "Je préfère produire le gaz chez moi plutôt que de l'importer de Russie", a-t-il défendu le 16 février dans le 12/13 de France 3.

Arnaud Montebourg persiste et signe sur l'exploration propre des gaz de schiste en France © Luc Pérénom

Vilipendé par les ministres et parlementaires écologistes, soutenu par certains de ses homologues du gouvernement, Arnaud Montebourg continue de diviser autour du brûlant sujet des gaz de schiste.

Interrogé à ce sujet lors du 12/13 de France 3, le 16 février, le ministre du Redressement productif a d'abord tenu à rappeler qu'il restait "opposé à la fracturation hydraulique, destructrice du sous-sol et de l'environnement". "Un ministre de l'industrie doit aussi défendre l'environnement", a-t-il martelé.

Pour autant, il a rappelé que la France ne devait pas "(se) priver de chercher et de réfléchir". Et de citer l'exemple des Etats-Unis, dont il impute une partie de la croissance à l'exploitation des gaz de schiste ces dernières années.

"Il ne faut pas dénigrer la recherche scientifique, nous sommes un pays d'innovation technologique, nous assumons le progrès et nous préférons nous pencher sur le futur", a-t-il défendu.

Confronté à sa position anti-gaz de schiste pendant la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle, en 2011, Arnaud Montebourg a rappelé être opposé à l'exploitation des gaz de schiste "si elle est polluante". "Mais si on élimine le problème de la pollution, en sous-sol et en surface, pourquoi s'en priver ?".

"Le gaz, je préfère le produire chez moi plutôt que de l'importer de Russie ou d'ailleurs, a-t-il scandé. S'il y a une nouvelle technique qui préserve l'environnement, il faut qu'on en discute, ça vaut la peine".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle