Arnaud Montebourg demande à François Hollande une "réorientation des choix politiques"

Arnaud Montebourg était l'invité de France Inter ce 1er avril. Le ministre du Redressement productif a dit ne pas savoir s'il ferait partie du prochain gouvernement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Arnaud Montebourg demande à François Hollande une

Sera-t-il encore ministre du Redressement productif demain ? Héritera-t-il d'un pôle élargi ? Ou se retrouvera-t-il sur la touche ? Invité de France Inter ce 1er avril, Arnaud Montebourg a dit ne rien savoir de son destin personnel. Mais il affirme avoir pris sa plume entre les deux tours, demandant au président François Hollande une "réorientation des choix politiques".

La nomination de Manuel Valls va-t-elle dans ce sens ? Arnaud Montebourg refuse tout procès d'intention à son égard. "Ce qui fonde une politique, c'est le mandat du président", a-t-il affirmé. "Le choix de Manuel Valls est celui d'un gouvernement de combat contre la crise, nous avons la possibilité de réussir à réorienter l'Europe. Pour l'instant, c'est l'Europe qui nous réoriente, dans un sens austéritaire et dogmatique alors qu'il nous faut du pragmatisme Nous devons faire évoluer les idées de la commission dont les états de service ne sont pas brillants".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

l'europe doit agir dans la bataille mondiale de l'énergie

C'est sur le terrain européen que la France doit croiser le fer, selon le Ministre du redressement productif du gouvernement Ayrault. "Il n'y a pas la France contre l'Europe, simplement la Commission est totalement inefficace sur la question de la croissance", a-t-il jugé. "Le commissaire (européen à la Concurrence Joaquin) Almunia prépare une réforme durcissant l'accès à l'énergie, ce qui va en augmenter le prix. C'est une nouvelle preuve de l'incompétence de la Commission", a fustigé Arnaud Montebourg qui craint "une nouvelle révolution énergétique". "Avec les gaz de schiste américains, nous allons subir une nouvelle vague de délocalisations parce que notre énergie est trop chère. Il y a un nouveau pays low cost qui est en train de naître, les Etats-Unis. Si l'Europe ne prend pas ses responsabilités, nous allons à la catastrophe".


Montebourg : "Je soutiens Manuel Valls" par franceinter

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS