Armor Lux relooke les agents de la SNCF

L'entreprise de textile bretonne Armor Lux a remporté le marché de la confection des nouvelles tenues des agents de la SNCF. Un contrat sur six ans estimé à 10 millions d'euros la première année, dont 33 % de la production seront réalisés en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Armor Lux relooke les agents de la SNCF

Une honorable consolation pour l'entreprise de textile quimpéroise Armor Lux.

Après la perte, en 2013, du contrat de fourniture des uniformes de la direction générale de la police nationale (23 millions d'euros sur cinq ans), la PME bretonne Armor Lux vient d'être choisie par la SNCF pour la fabrication et la distribution de la nouvelle tenue de 33 000 agents, a-t-on appris d'un communiqué ce 2 avril.

Un marché qui court sur six ans, détaille-t-on chez Armor Lux, interrogés par L'Usine Nouvelle. Cela représente la fourniture de 800 000 tenues la première année, 400 000 les années suivantes pour le renouvellement.

Selon nos informations, le contrat pourrait représenter jusqu'à 10 millions d'euros de chiffre d'affaires la première année pour Armor Lux, un peu moins les années suivantes.

45 000 marinières pour Renault
On sait désormais d'où émanait la commande de 45 000 marinières qui avait empêché Armor Lux de contenter la demande colossale de bonnets rouges lors de la mobilisation sociale de novembre dernier. Il s'agit du constructeur automobile Renault, pour les besoins d'un jeu-concours mis en place en concessions du 13 au 17 mars.

Un tiers de la production en France

"33 % de la production sera assurée par les sites français d'Armor Lux et ses fournisseurs. 80 % au total seront produits dans l'espace euro-méditerranéen", détaille-t-on au siège de l'entreprise subitement placée sous le feu des projecteurs grâce au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg en octobre 2012.

Armor Lux fournissait déjà les tenues des contrôleurs SNCF. Elle accroît le périmètre de son contrat pour répondre au souci d'harmonisation vestimentaire souhaité par la compagnie ferroviaire pour tous les agents en contact avec la clientèle (agents d’escale, vendeurs et contrôleurs).

"La qualité des matières proposées par l’entreprise quimpéroise, l’efficacité de ses services logistiques, ses innovations correspondent pleinement à (notre) volonté d’améliorer la qualité des tenues professionnelles", met en avant la SNCF dans son communiqué.

Chez Armor Lux, on souligne surtout la possibilité de "sécuriser l'emploi industriel, notamment sur notre site de Quimper" induite par ce contrat. La PME envisage ainsi d'embaucher une trentaine de personnes pour la production et la logistique.

Elodie Vallerey

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS