Armor gagne une première manche dans le conflit qui l'oppose à Epson

Partager


Armor a obtenu auprès du tribunal de commerce de Nantes (Loire-Atlantique) le retrait de la diffusion sur les sites internet japonais et américains d'Epson, d'une plainte déposée aux Etats-Unis le 25 avril contre le groupe nantais, l'un des leaders mondiaux de la conception et de la fabrication d'encres. Epson a attaqué Armor pour contrefaçon portant sur 12 brevets relatifs à la conception de cartouches d'imprimantes. La plainte qui concerne l'ensemble du marché américain est toujours en cours de procédure.
S'estimant " victime d'un dénigrement constitutif d'un acte de concurrence déloyale ", Armor a donc saisi le juge des référés. Le 12 juillet, le tribunal de commerce de Nantes a condamné les trois sociétés de droits Epson au retrait de la diffusion de la plainte et ce sous astreinte de 20.000 euros par infraction constatée. Elles sont aussi condamnées à publier pendant un mois sur leurs sites internet le jugement, tandis qu'Armor est autorisé à publier cette même décision à leurs frais, dans cinq journaux de son choix.
Le groupe Armor emploie environ 1.700 salariés dont 740 en France, tous en Loire-Atlantique. Il a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires consolidé de 153,9 millions d'euros, la part de son activité transfert thermique représentant 60 % contre 40 % pour les cartouches d'encre.
Jacques le Brigand

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ARMOR
ARTICLES LES PLUS LUS