Armement : la France maintient péniblement sa quatrième place mondiale

Si en 2008, les commandes à l’export des industriels tricolores de la défense ont gagné 13 %, elles n’ont pas encore retrouvé leur niveau de 2000. Talonné par Israël, la France reste au pied du podium mondial, occupé par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie.
Partager
Armement : la France maintient péniblement sa quatrième place mondiale

Avec + 13 % par rapport à l’année précédente, 2008 a constitué un bon cru en matière d’exportations d’armements tricolores. Selon le rapport au Parlement publié le 28 septembre (voir ci-dessous), les prises de commandes à l’étranger ont atteint l’an passé 6,58 milliards d’euros, meilleure performance depuis l’an 2000. Les livraisons ont reculé de 4,6 à 3,17 milliards.

Dans la décennie en cours, la France est néanmoins descendue du podium mondial, au profit de la Russie. En 2000, pic des dix dernières années, elle avait enregistré 8,15 milliards d’euros (en constants) de commandes. Sur la période 2003-2007, l’Hexagone occupe la quatrième place (7,7 % de parts de marché), devancé par les Russes (8,2 %) et talonné par Israël (5 %). Les Etats-Unis caracolent toujours en tête avec 52,3 % de parts de marché, loin devant les Britanniques (13,7 %). Avec un objectif à moyen terme fixé à 10 milliards d’euros, « nous devons rester mobilisés. Le ralentissement économique est brutal et la concurrence étrangère reste vive », clame Hervé Morin.

Le ministre n’oublie pas de rappeler que l’industrie de défense représente en France 165 000 emplois directs et autant d’emplois indirects. L’export génère plus d’un tiers du chiffre d’affaires du secteur (15 milliards d’euros), représentant ainsi plus de 50 000 emplois directs (autant d’indirects). Il améliore également la balance commerciale, avec un solde positif d’environ 4 milliards d’euros par an (importations d’armement étranger et compensations déduites), alors qu’il constitue seulement 1,6 % des exportations françaises.

Meilleurs clients 2008 : Brésil, Maroc et Arabie Saoudite

En 2008, la France a reçu des commandes de la part de 84 pays. Le Brésil arrive en pole position avec 1,4 milliard d’euros, devant le Maroc (874,3 M€) et l’Arabie Saoudite (744,5 M€). Brasilia a notamment fait l’acquisition de 50 hélicoptères Super Cougar EC725, construits par la filiale d’EADS, Eurocopter. Rabat a notamment acheté une frégate FREMM à DCNS (détenu à 25 % par Thales) et Riyad trois avions ravitailleurs multirôles A330 MRTT à Airbus. La part de l’aéronautique atteint 57 % du bilan 2008 (qui ne comprend pas la négociation avec le Brésil des 36 Rafale de Dassault).

Entre 1999 et 2008, les pays les plus fidèles à l’armement français ont été les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, la Grèce et l’Inde. Le ministère de la Défense souligne tout de même une diversification de la clientèle ces dernières années. « Nous sortons de l'idée classique de la France qui n'exporte qu'au Moyen-Orient. Elle répond désormais aux besoins de pays de l'Union européenne, asiatiques et sud-américains notamment ».



Les exportations d'armement de la France en 2008


Télécharger le document complet au format PDF

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS