Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Arkolia Énergies met en service la plus grande centrale solaire "orientable" de France

, , ,

Publié le

L’opérateur héraultais Arkolia Énergies mettra en service en février la plus grande centrale photovoltaïque au sol sur trackers de France, au Soler dans les Pyrénées-Orientales. Cette ferme solaire de 15 MWc est la plus importante unité d’un programme de 34 MWc et 39 millions d’euros investis dans 7 centrales du sud de la France.


Crédit Arkolia Énergies - Centrale photovoltaïque au sol sur trackers au Soler dans les Pyrénées-Orientales.

Déployée sur 45 hectares, sur la commune du Soler près de Perpignan (Pyrénées-Orientales), la centrale solaire développée par Arkolia Energies sera la plus grande centrale "orientable" de France et sera mise en service en février. Sa puissance installée est de 15,4 MWc et 2 500 trackers vont optimiser l’orientation de 60 000 panneaux photovoltaïques.

Fournis à Arkolia Energies par le spécialiste Optimum Tracker, basé à Meyreuil (Bouches-du-Rhône), ces trackers suivent la courbe du soleil sur un axe Est-Ouest. Selon Arkolia Energies, cela permet d’accroître la productivité de la centrale de 25 à 30%. Le parc du Soler produira 24 gigawatts, soit la consommation de 7 000 foyers et a nécessité un investissement de 15 millions d’euros, dont 8 millions de la part d’Arkolia Energies qui détient 51% des parts de la société Arkolia Solar Park 3.

La centrale du Soler fait partie d’un programme de 7 centrales solaires au sol, Arkolia Solar Park 3 (ASP 3), représentant au total 34 MWc et 39 millions d’euros d'investissement. Un programme bâti par Arkolia Energies avec le fond d’investissement participatif Green City Energy, et financé par le CIC Paris avec Bpifrance. Celle du Soler est la seule sur trackers.

En 2016, Arkolia Energies mettra en chantier un nouveau programme de 12 millions d’euros d’actifs, concentré sur un seul site de 12 MWc à La Capelle-et-Masmolène dans le Gard, et prépare la levée de fonds du programme suivant... Créée en 2009, l’entreprise envisage de porter son chiffre d’affaires consolidé de 60 millions d'euros en 2015 à 100 millions d'euros d’ici trois ans.

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle