Arkema renonce à un important projet d’investissement dans le Rhône

Arkema n’investira pas 70 millions d’euros à Pierre-Bénite (Rhône), à la suite d’une grève qui bloque le fonctionnement de cette usine depuis fin octobre.

Partager

Arkema renonce à un important projet d’investissement dans le Rhône

Directeur général d’Arkema France, Michel Delaborde a annoncé jeudi 15 novembre l’abandon d’un projet d’investissement de 70 millions d’euros sur son site de Pierre-Bénite, près de Lyon (Rhône), à la suite du mouvement de grève qui touchait cette usine depuis plusieurs jours. Pour Michel Delaborde, "on ne peut pas continuer à avoir une usine prise en otage" et un mouvement qui "assèche nos clients", souligne-t-il.

Les salariés grévistes entendaient protester contre les conditions du travail résultant de la réorganisation de l’usine pour la mise en œuvre de cet investissement. "On ne comprend pas cette annonce, explique Nicolas Avinin (CGT), la direction sacrifie un investissement important plutôt que de répondre à nos revendications".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Arkema avait annoncé en juin 2012 sa décision d’investir 70 millions à Pierre-Bénite pour accroître de 50 % la capacité de production de polymères fluorés et faire face à l’augmentation de la demande européenne de ces produits sur des marchés traditionnels (extraction pétrolière, câblerie, génie climatique) et sur des marchés émergents liés au développement durable (traitement de l’eau, batteries lithium-ion pour véhicules ou téléphones portables, couches arrière des panneaux photovoltaïques). La nouvelle ligne de produits fluorés devait être opérationnelle fin 2014.

Arkema avait déjà reporté à février 2012 ce projet d’investissement, suite à l’opposition des salariés à propos de la vente des activités vinyliques au groupe suisse Klesch (une vente effectuée depuis) et des suppressions d’emploi consécutives à la restructuration de l’usine de Saint-Auban (Alpes de Haute-Provence). L’usine provençale fournit les solvants chlorés T 111 qui sont ensuite acheminés vers le site lyonnais pour produire les polymères fluorés.

Ce projet de développement est donc abandonné à Pierre-Bénite. Le groupe Arkema n’exclue pas de le réaliser sur d’autres sites à l’avenir.

VINCENT CHARBONNIER

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS