Quotidien des Usines

Arkema boucle la vente de son pôle de produits vinyliques

, , ,

Publié le

Le chimiste français cède son activité au financier américain Gary Klesch

Arkema boucle la vente de son pôle de produits vinyliques © D.R.

Arkema a annoncé le 3 juillet avoir terminé la vente de son pôle de produits vinyliques. Une action qui va lui permettre de se recentrer sur des activités chimiques de spécialité plus profitables.

"L'ensemble des activités concernées par le projet ont été regroupées au sein d'une nouvelle société dénommée Kem One et dont le siège est basé à Lyon en France, indique Arkema dans un communiqué. Cette société est dotée d'une excellente structure de bilan et génère un chiffre d'affaires d'environ un milliard d'euros".

Cette opération avait été annoncée dès novembre 2011 et avait inquiété les salariés du groupe sur le plan social. Arkema a pris en charge la dette de l’activité cédée et fait une contribution en cash pour couvrir plusieurs charges sociales et industrielles. Au sein de la nouvelle entreprise, ce sont "2 600 personnes qui exercent leurs compétences réparties sur 22 sites industriels, principalement en Europe, mais aussi en Asie et sur le continent nord-américain", précise Kem One.

Quelque 400 millions d'euros doivent être investis en cinq ans pour "renforcer la performance de ces unités de fabrication avec les technologies les plus modernes et de développer des spécialités à forte rentabilité grâce à l'innovation", précise le groupe.

Actuel numéro trois européen du PVC, Kem One vise à devenir "le leader en solutions vinyliques intégrées en Europe du sud et Méditerranée".
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/07/2012 - 22h55 -

Quelle fanfaronnade fantaisiste! Mis-à-part le “branché » Otto Takken personne du personnel n’y croît. D’ici quelques années les parties les plus intéressantes seront vendu au plus offrant, le reste émietté fermé ou cédé au management (si tout n’est pas perdu avant). Ecœurant messiers Le Henaff et encore une fois Takken.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte