Arjowiggins a moins de 72 heures pour échapper à la liquidation

Le suédois Lessebo ayant jeté l’éponge, les cadres réactivent en urgence un projet de reprise pour l'usine papetière de Bessé-sur-Braye (Sarthe), le plus important des trois sites d’Arjowiggins en redressement judiciaire. D’autres offres sauveraient les usines du Bourray à Saint-Mars-la-Brière (Sarthe) et de Château-Thierry (Aisne).

 

Partager
Arjowiggins a moins de 72 heures pour échapper à la liquidation

Le tribunal de commerce de Nanterre reporte une nouvelle fois sa décision sur le dossier Arjowiggins. Ce jugement devrait, cette fois, intervenir le vendredi 29 mars. Ce délai fait suite à l’abandon du projet de reprise émanant du groupe suédois Lessebo, lequel envisageait de reprendre les trois sites concernés : Bessé-sur-Braye (568 salariés), Le Bourray, à Saint-Mars-la-Brière (260 salariés), dans la Sarthe, et Greenfield Château-Thierry (74 salariés), dans l’Aisne. Le Suédois proposait de reprendre environ 620 personnes dans la Sarthe et l’ensemble de ceux de l’Aisne. Mais sommé de préciser son offre, il n'a plus donné signe de vue depuis le vendredi 22 mars.

15 millions d’euros

Ces trois jours doivent donc permettre de finaliser dans l’urgence un projet de reprise mené par Jean-Christophe Mailhan, directeur de l’usine de Bessé, "sollicité par les représentants de l’État et de la Région", dit-il, en lien avec le Ciri et le cabinet Accuracy. Les cadres avaient initialement monté un projet avant de s’effacer devant Lessebo. Il s'agit de le réactiver très vite. Ce projet de la dernière chance, sur un mix produits très resserré, concernerait environ 200 personnes sur les 568 salariés. Mais les candidats à la reprise doivent trouver des partenaires financiers à parité avec les fonds publics qu’amèneraient l’État et la région. Selon Pascale Fontenel-Personne, députée LREM de la circonscription, 15 millions d’apport privés sont à mobiliser.

Une probabilité infime

"Nous multiplions les contacts avec toutes sortes d'investisseurs pour trouver les financements, que ce soit dans l'industrie papetière, auprès d'investisseurs privés ou de réseaux locaux", a écrit Jean-Christophe Mailhan aux salariés, soulignant aussi qu’il faut "rester lucides et conscients que la probabilité d'éviter la liquidation judiciaire est infime."

Deux offres subsistent pour l'usine de Greenfield et une pour celle du Bourray, près du Mans. Cette dernière émane de CGMP, une PME sarthoise dont la demande cours jusqu’au 30 mars.

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS