Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Arianespace reprend sa vitesse de croisière

,

Publié le

Les entreprises citées

La société européenne de lancement de satellites Arianespace se fixe l'objectif d'effectuer une dizaine de tirs en 2006, dont 5 à 6 lancements d'Ariane 5 et, via sa filiale Starsem, 3 lancements de Soyuz. Ce qui porterait le chiffre d'affaires de la société aux environs de 1,1 milliard d'euros, confirmant ainsi son retour en forme.

En 2005, Arianespace a préservé sa position de première société de services de lancement en signant sept contrats, auquels se sont ajoutés deux contrats décrochés par Starsem.
Aujourd'hui, le carnet de commandes des deux sociétés s'élève à 42 satellites à lancer, malgré une féroce bataille sur les prix déclenchée par la concurrence. Grâce à 11 satellites placés sur orbite en 2005, la société européenne a réalisé un chiffre d'affaires de 1,05 milliard d'euros et prévoit un résultat positif.

Désormais assurée d'effectuer les lancements des satellites de Agence spatiale européenne, Arianespace doit cependant mener à terme plusieurs chantiers. Elle doit achever la mise au point de son offre commerciale avec l'intégration du lanceur moyen Soyuz (tiré à Kourou à partir de 2008) et du petit lanceur Vega en 2007.
Parallèlement, la rationalisation industrielle d'Ariane 5 permettra de réduire le prix du lancement autour de 130 millions d'euros. Enfin, elle doit démarrer ses réflexions sur les prochaines générations de lanceurs.

JPJ

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle