Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Arianespace et Thales décrochent des contrats au Brésil

, , , ,

Publié le

Arianespace et Thales Alenia Space ont remporte des contrats pour le lancement et la fourniture, respectivement, d'un satellite de défense et de télécommunications brésilien, alors que François Hollande a entamé jeudi 12 décembre une visite d'Etat de deux jours au Brésil.

Arianespace et Thales décrochent des contrats au Brésil © Tieum512 - Wikimedia Commons

Les groupes Arianespace et Thales Alenia Space ont décroché des contrats pour le lancement et la fourniture, respectivement, d'un satellite de défense et de télécommunications brésilien, ont annoncé jeudi ces groupes. Ces contrats, dont les montants n'ont pas été dévoilés, ont été annoncés à l'occasion de la visite au Brésil du président français François Hollande.

Tout d'abord, Arianespace a signé le contrat de lancement pour le prochain satellite gouvernemental brésilien, dans le cadre d'un programme baptisé SGDC (Satellite Géostationnaire de Défense et de Communications).

Ce satellite "sera lancé par une Ariane 5 en 2016 depuis le Centre Spatial Guyanais, Port Spatial de l'Europe, à Kourou en Guyane française", et il s'agira du "douzième satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte d'opérateurs de télécommunications brésiliens", a précisé le lanceur de satellites, dans un communiqué.

De son côté, Thales Alenia Space, coentreprise du français Thales (67%) et de l'italien Finmeccanicca (33%), a remporté le contrat de fourniture de ce satellite à double usage, militaire et civil, puisqu'il doit assurer à la fois "la mise en place de communications satellitaires sécurisées pour les forces armées et le gouvernement", et founir des services de communication haut débit dans des territoires isolés du Brésil.

Ces contrats ont été signés avec Visiona, société commune entre le groupe aéronautique brésilien Embraer et l'opérateur public Telebras, qui pilote le programme SGDC. Thales Alenia Space a également indiqué avoir signé un préaccord avec l'Agence spatiale brésilienne, portant "sur un transfert de technologies spatiales vers le Brésil", en lien avec cette commande de satellite.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle