Arianespace échoue à lancer une quinzième fois la fusée Vega

Premier échec pour le lanceur léger européen Vega. Mercredi 10 juillet, Arianespace a perdu la fusée et sa charge utile lors d'une mission pour le compte des Émirats arabes unis.

Partager
Arianespace échoue à lancer une quinzième fois la fusée Vega
Le lanceur léger européen Vega lors d'une précédente mission en mars 2019.

Mission échouée pour Arianespace. Mercredi 10 juillet, l’entreprise française a tenté de lancer pour la quinzième fois la fusée Vega avec le satellite FalconEye1. Quelques minutes après le décollage, le lanceur européen a été perdu avec sa charge utile. La retransmission vidéo de l'événement n'était plus disponible jeudi 11 juillet au matin.

Arianespace présente ses excuses

"Environ deux minutes après le décollage [...] une anomalie majeure s'est produite, aboutissant à la perte de la mission”, a expliqué la directrice des opérations, Luce Fabreguettes, selon plusieurs médias citant l’AFP. La durée de la mission était estimée à 57 minutes. “Au nom d’Arianespace, je souhaite présenter nos plus profondes excuses à nos clients pour la perte de leur chargement”, a ajouté Luce Fabreguettes.

Stéphane Israël, PDG d'Arianespace, a précisé que l'anomalie s'est produite après l'allumage du deuxième étage du lanceur baptisé Zefiro 23. "Des analyses de données sont en cours pour clarifier les raisons de cet échec. Une commission d'enquête indépendante sera mise en place dans les prochaines heures", a ajouté le dirigeant.

Le président du CNES (Centre national d'études spatiales), Jean-Yves Le Gall, a également réagi. "Cet échec de Vega nous rappelle une fois encore que nous faisons un métier difficile, où la frontière entre le succès et l'échec est extrêmement ténue. [...] Nos équipes vont immédiatement se remettre au travail pour analyser, comprendre et corriger les causes de cette défaillance afin que nous puissions repartir en vol dans les meilleurs délais", écrit-il dans un communiqué.

Premier échec pour Vega

La mission VV15 a décollé mercredi 10 juillet à 22h53 à Kourou (3h53 du matin le 11 juillet à Paris) depuis le Centre spatial guyanais. Le lancement était prévu au départ le 5 juillet mais il a été reporté à deux reprises à cause de conditions météorologiques défavorables.

II s’agit du premier échec de lancement pour le lanceur léger Vega de l’Agence spatiale européenne (ESA). La fusée avait effectué sa première mission en 2012. C’est aussi le premier échec de l’année pour l’entreprise française qui a déjà effectué cinq missions en 2019.

Un satellite pour les Émirats arabes unis

Vega embarquait le satellite FalconEye1 pour le placer en orbite à 611 kilomètres de la Terre. Développé par Airbus Defence and Space (mandataire) et Thales Alenia Space (co-maîtrise d’oeuvre), le satellite devait servir aux forces armées des Émirats arabes unis.

FalconEye1 était un satellite d’observation de la Terre avec un poids de 1,197 kilos. Un deuxième satellite identique, FalconEye2, devait être lancé pour compléter le système. “Chaque satellite comporte [...] des capacités optiques de très haute résolution”, a indiqué dans un communiqué Arianespace. “Ils sont équipés d’un système au sol pour la surveillance, la réception et le traitement des images”, ajoutait le groupe. Les appareils devaient être contrôlés et opérés par des ingénieurs émiriens.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS