Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

ArianeGroup lance la production d'Ariane 6

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Infographie Le programme Ariane 6 a été jugé assez mature pour commencer la production du premier lanceur Ariane 62. 

ArianeGroup lance la production d'Ariane 6
L'Ariane 64 en vol avec ses quatre boosters. Ariane 62 est équipée de deux boosters.
© ArianeGroup Holding

ArianeGroup a lancé lundi 18 décembre la production d'Ariane 62. Un premier lanceur en prévision du vol d’Ariane 6 prévu en 2020. "La revue a confirmé que la maturité de l'industrialisation d'Ariane 6 est suffisante pour lancer la production du premier lanceur, conformément aux objectifs du programme", indique la coentreprise entre Airbus et Safran dans communiqué.

L’Agence spatiale européenne a lancé le programme Ariane 6, une famille de lanceurs polyvalents et modulaires qui existera en deux versions : Ariane 62 et Ariane 64. Cette production commence trois ans après la décision des Etats membres (13 pays européens) de l’agence spatiale européenne (ESA) de démarrer ce programme.

Ariane 64 est "dotée de quatre boosters" et peut "placer jusqu’à 12 tonnes en orbite de transfert géostationnaire (GTO), en lancement double, et jusqu’à 20 tonnes en orbite terrestre basse". Ariane 62 est équipée de "deux boosters capables de transporter 4,5 tonnes en GTO et 7 tonnes en orbite héliosynchrone".

En parallèle, l’Agence spatiale européenne analyse en détail toutes les conditions à la commercialisation et production en série des lanceurs Ariane 6. Les résultats sont attendus pour mars 2018. Même date prévue pour l'ouverture du centre spatial guyanais à Kourou, où doit se trouver le pas de tir d’Ariane 6. Avec un chiffre d’affaires proforma estimé supérieur à trois milliards d’euros, ArianeGroup est une co-entreprise d’Airbus et Safran qui emploie 9000 personne en France et en Allemagne.

 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/12/2017 - 10h59 -

Il y a quand un truc étonnant, Ariane V avait été concu pour être décliner en une version habité, est ce que ca a été oublier sur A6. Ne pas oublier que la F9 de Elon Musk fera du vol habité vers l'ISS avec une capsule. Les USA, Les Russes, Les chinois, savent faire du vol habité, bientôt le Japon et l'inde feront aussi du vol habité, on a aucun programme européen qui est dédié à la réalisation d'un lanceur "man rated" avec une capsule, aucune recherche, aucun fond, aucune volonté polltique. des que ca devient difficile et que ca ne rapporte pas d'argent, ce n'est pas fait. exomars cours à l'echec, après le gros louper de la peitte sonde schiarpelli. elle n'a pas fait mieux que beagle2. L'inde va envoyer un rover sur mars, l'europe sera ridiculisée. l'image politique est important, l'influence du savoir europen également, on en montre de moins en moins.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle