ArianeGroup confirme supprimer 2 300 postes en Europe

ArianeGroup a confirmé lundi 12 novembre un projet de 2 300 réductions de postes d'ici à 2022 dans le cadre d'un plan d'amélioration de sa compétitivité, alors que le marché des lancements de satellites devient plus difficile.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ArianeGroup confirme supprimer 2 300 postes en Europe
ArianeGroup a confirmé le 12 novembre un projet de 2.300 réductions de postes d'ici à 2022. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Dans une déclaration transmise par courriel, ArianeGroup a confirmé lundi 12 novembre un projet de 2 300 réductions de postes d'ici à 2022 dans le cadre d'un plan d'amélioration de sa compétitivité, alors que le marché des lancements de satellites devient plus difficile. "La fin du développement d'Ariane 6 et le besoin d'accroître la compétitivité de la filière des lanceurs en Europe conduisent ArianeGroup à réduire ses capacités de l'équivalent de 2.300 emplois (équivalent temps plein) d'ici à 2022", explique le groupe. ArianeGroup est une coentreprise à parité entre Airbus et Safran. Sa filiale Arianespace commercialise les fusées Ariane.

Eviter un plan social

"ArianeGroup a donc décidé de mener la réduction d'effectifs correspondante, accompagnée par un plan de compétitivité touchant tous les domaines d'activité de l'entreprise." "L'approche retenue se veut pragmatique et vise à éviter un plan social. Les organisations syndicales ont été informées", a ajouté ArianeGroup. Selon Les Echos, les réductions d'effectifs pourraient être réalisées sans départ contraint, par le gel des embauches et le non-remplacement des départs naturels. Elles concerneraient à la fois les effectifs du groupe et ceux de ses sous-traitants, ArianeGroup et ses filiales totalisant environ 9.000 postes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le journal Les Echos, sur son site internet, avait auparavant écrit qu'ArianeGroup avait annoncé en interne un plan de compétitivité prévoyant la suppression de 2 300 postes d'ici à 2023.

avec Reuters (Dominique Rodriguez, édité par Benoît Van Overstraeten)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS