Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Ariane 6 contre Ariane 5 ME : qui gagnera le match des lanceurs spatiaux ?

Hassan Meddah , , ,

Publié le , mis à jour le 20/11/2012 À 07H25

Infographie Les ministres européens de l’Espace se réunissent à Naples les 20 et 21 novembre pour sélectionner les programmes spatiaux des prochaines années. Dans le domaine des lanceurs, il faudra opter soit pour une modernisation du lanceur actuel (option Ariane 5 ME) soit miser sur un lanceur de nouvelle génération (option Ariane 6).

Ariane 6 contre Ariane 5 ME : qui gagnera le match des lanceurs spatiaux ? © Arianespace

A Naples, les 20 et 21 novembre prochains, va se tenir un véritable conclave du secteur spatial.  Une vingtaine de pays européens sera réunie afin de définir la stratégie de l’Europe spatiale pour les deux années à venir.  Plusieurs sujets doivent être débattus : le budget alloué pour cette période, les grands programmes retenus et leur calendrier.

Au cœur des débats, le choix du futur lanceur européen. Deux options sont en compétition. La France et l’Italie défendent un lanceur de nouvelle génération dit "Ariane 6". Son avantage : elle est conçue pour être rentable  dès sa mise en service. Elle comble ainsi le défaut majeur de la version actuelle d’Ariane : chaque année, les Etats doivent verser 120 millions d’euros pour équilibrer ses comptes.

L’Allemagne soutient une autre option : une version moderniser d’Ariane 5 dite "Ariane 5 ME" (pour "Midlife evolution"). Elle bénéficie du soutien de la filière industrielle spatiale qui estime cette option moins risquée sur le plan technologique. Leur principal argument : à coût du lanceur identique, Ariane 5ME transporte 2 tonnes de plus que  la fusée actuelle, soit un gain de 20 % en compétitivité.

Pour éviter une guerre des tranchées, les deux camps pourraient trouver un terrain d’entente : acter le développement d’Ariane 6 tout en finançant les travaux d’Ariane 5ME compatibles avec ce lanceur. Et se retrouver en 2014 avec des données plus précises sur chacune des options  (maturité des technologies, coût complet…) pour trancher définitivement.

 

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

20/11/2012 - 15h27 -

Bonjour, Merci de nous avoir signalé cette erreur. C'est rectifié sur l'infographie.
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2012 - 09h27 -

Bonjour, les soutiens des deux projets sont inversés dans votre infographie. Passionnante question pour l'avenir spatial de l'Europe, et au-delà, celui de l'humanité entière, comme tout ce qui émane de cette industrie pionnière.
Répondre au commentaire
Nom profil

20/11/2012 - 08h47 -

Bonjour, Une inversion s'est glissé soit dans votre texte, soit dans votre tableau à propos de qui soutient quoi. " La France et l’Italie défendent un lanceur de nouvelle génération dit "Ariane 6". "L’Allemagne soutient une autre option : une version moderniser d’Ariane 5 dite "Ariane 5 ME" (pour "Midlife evolution"). Elle bénéficie du soutien de la filière industrielle spatiale " Alors que votre tableau indique le contraire. Cdlt, Mx
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle