Ariane 6 contre Ariane 5 ME : qui gagnera le match des lanceurs spatiaux ?

Les ministres européens de l’Espace se réunissent à Naples les 20 et 21 novembre pour sélectionner les programmes spatiaux des prochaines années. Dans le domaine des lanceurs, il faudra opter soit pour une modernisation du lanceur actuel (option Ariane 5 ME) soit miser sur un lanceur de nouvelle génération (option Ariane 6).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ariane 6 contre Ariane 5 ME : qui gagnera le match des lanceurs spatiaux ?

A Naples, les 20 et 21 novembre prochains, va se tenir un véritable conclave du secteur spatial. Une vingtaine de pays européens sera réunie afin de définir la stratégie de l’Europe spatiale pour les deux années à venir. Plusieurs sujets doivent être débattus : le budget alloué pour cette période, les grands programmes retenus et leur calendrier.

Au cœur des débats, le choix du futur lanceur européen. Deux options sont en compétition. La France et l’Italie défendent un lanceur de nouvelle génération dit "Ariane 6". Son avantage : elle est conçue pour être rentable dès sa mise en service. Elle comble ainsi le défaut majeur de la version actuelle d’Ariane : chaque année, les Etats doivent verser 120 millions d’euros pour équilibrer ses comptes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’Allemagne soutient une autre option : une version moderniser d’Ariane 5 dite "Ariane 5 ME" (pour "Midlife evolution"). Elle bénéficie du soutien de la filière industrielle spatiale qui estime cette option moins risquée sur le plan technologique. Leur principal argument : à coût du lanceur identique, Ariane 5ME transporte 2 tonnes de plus que la fusée actuelle, soit un gain de 20 % en compétitivité.

Pour éviter une guerre des tranchées, les deux camps pourraient trouver un terrain d’entente : acter le développement d’Ariane 6 tout en finançant les travaux d’Ariane 5ME compatibles avec ce lanceur. Et se retrouver en 2014 avec des données plus précises sur chacune des options (maturité des technologies, coût complet…) pour trancher définitivement.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS