Areva va supprimer 2 700 postes d'ici à 2017

Le plan de sauvegarde de l'emploi sera déployé "sans jamais dévier de ses principes", a précisé Areva, qui évoque notamment le "recours au volontariat, la préservation des compétences industrielles et la poursuite du dialogue avec les salariés et leurs représentants".

Partager

Areva va supprimer 2 700 postes d'ici à 2017

Au lendemain de la signature de l'accord sur l'emploi par quatre syndicats d'Areva, le spécialiste du nucléaire a précisé mardi que sa réorganisation se traduirait par la suppression de 2 700 postes en France d'ici à 2017.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Au total, les projets portent sur la suppression de 2 700 postes en France d'ici à 2017, en ligne avec l'objectif de 3 000 à 4 000 suppressions de postes annoncé en mai dernier, du fait des départs déjà enregistrés hors plan depuis le début de l’année", indique Areva dans un communiqué.

Le plan de sauvegarde de l'emploi sera déployé "sans jamais dévier de ses principes : le recours au volontariat, la préservation des compétences industrielles, la poursuite du dialogue avec les salariés et leurs représentants", ajoute le groupe.

En mai dernier, Areva avait annoncé son intention de supprimer entre 5 000 et 6000 postes au niveau mondial sur trois ans, dont 3 000 à 4 000 en France, dans le cadre d'un plan de compétitivité et de mesures d'économies à hauteur d'un milliard d'euros à l'horizon 2017.

L'accord de gestion de l'emploi signé lundi par quatre syndicats d'Areva repose sur le recours exclusif au volontariat des salariés jusqu'à la fin du plan, soit octobre 2017.

Avec Reuters (Noëlle Mennella, édité par Patrick Vignal)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS