Areva va supprimer 1.300 postes en Allemagne, selon le Spiegel

PARIS (Reuters) - Areva envisage de supprimer 1.300 postes en Allemagne en réaction à la décision de Berlin de sortir du nucléaire d'ici à 2022, rapporte l'hebdomadaire Der Spiegel.

Partager

Le spécialiste français du nucléaire devrait annoncer ces suppressions de postes en décembre, ajoute le journal sans citer de sources.

Le Figaro a rapporté en octobre qu'un plan stratégique actuellement en préparation chez Areva qui sera présenté début décembre se traduirait par 3.000 à 4.000 suppressions d'emplois.

La société compte près de 48.000 salariés, dont 30.000 en France et 5.700 en Allemagne.

Une porte-parole d'Areva s'est refusé à tout commentaire samedi.

Marilyn Gerlach et Matthias Blamont

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS