Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Areva, Smart Energies et l’Ademe s’allient dans l’électrolyse

Manuel Moragues , , , ,

Publié le

Une coentreprise baptisée Areva H2-Gen va être créée. Elle fabriquera des électrolyseurs pour produire de l’hydrogène à partir d’électricité. Le marché visé : le stockage des énergies renouvelables.

Areva, Smart Energies et l’Ademe s’allient dans l’électrolyse © Honda

C’est une alliance peu ordinaire. L’Etat français détiendra à travers l’Ademe une part égale à celles d’Areva et de Smart Energies dans la coentreprise Areva H2-Gen. Selon le communiqué émis par les trois partenaires, ce vendredi 23 mai, Areva H2-Gen sera basée en France. Elle vise à développer et produire des électrolyseurs à technologie PEM (membrane à échange de protons) de forte puissance.

L’électrolyse est la réaction inverse de la pile à combustible, qui produit de l’électricité (et de l’eau) à partir d’hydrogène. Moins visibles que les très médiatiques piles, les électrolyseurs sont pourtant essentiels à une filière hydrogène qui se veut verte. Ils permettent en effet de ne plus produire l’hydrogène à partir d’hydrocarbures fossiles en utilisant plutôt de l’électricité d’origine renouvelable. Leurs perspectives économiques décollent avec le besoin croissant de stocker les excédents d’électricité éolienne et solaire sous forme d’hydrogène, dont les usages sont multiples.

Ambitions d’Areva dans l’hydrogène

La coentreprise vise ainsi "le marché du stockage des énergies renouvelables afin d’alimenter en hydrogène les stations-service pour les véhicules à pile à combustible ou les réseaux de gaz naturel ("Power-to-gaz")", détaille le communiqué. Areva, qui s’est depuis longtemps investi dans l’hydrogène-énergie, confirme ainsi ses ambitions dans le secteur. Et n’entend visiblement pas laisser le champ libre à la jeune entreprise française McPhy qui s’est développée à coups d’acquisitions dans les électrolyseurs.

En février dernier, Areva a signé un partenariat stratégique avec Schneider Electric pour développer des solutions de stockage et de gestion de l’énergie basées sur l’hydrogène.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle