Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Areva s’apprête à lancer la cotation de ses titres

Publié le

C’est le lundi 28 mars que le groupe français doit réunir son Conseil de surveillance pour lancer la transformation de ces titres en actions ordinaires, selon les informations de la Tribune.

Areva s’apprête à lancer la cotation de ses titres © D. R.

Le groupe nucléaire français, dont une fraction du capital (4%) est négociable en Bourse sous forme de certificats d’investissement, prévoit une cotation d’ici à la fin juin. « Un rêve de dix ans », pour Anne Lauvergeon selon le quotidien. Mais surtout une condition posée par le fonds souverain du Koweït à son entrée au capital du groupe français. Le fonds est actionnaire d’Areva depuis décembre à hauteur de 4,8% et réclame la cotation du groupe d’ici au 30 juin. Faute de quoi, l’Etat français devra racheter sa part à un prix au moins égal à celui déboursé par lui, soit 600 millions d’euros.

Le groupe attend l’approbation de l’autorité des marchés financiers (AMF) en avril. L’opération prévue permettrait de convertir les certificats d’investissements déjà cotés en Bourse en actions. Il sera alors possible à tous les actionnaires d’Areva de vendre leurs titres sur le marché.

Le Commissariat à énergie atomique (CEA) contrôle 73% du capital d’Areva. Le reste de ses actionnaires sont l’Etat français (10,2%), le Koweït (4,8%), la Caisse des dépôts (3,3%), et EDF notamment (2,2%).

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle