Areva s'allie avec Urenco avant le lancement de « Georges Besse II »

Pari gagné pour Anne Lauvergeon, la présidente d'Areva. Le leader mondial de l'énergie nucléaire va pouvoir acquérir le savoir-faire qui lui permettra de lancer, selon le calendrier prévu, sa prochaine unité d'enrichissement de l'uranium, dite Georges Bes

Partager

Suite au protocole d'accord signé en octobre 2002, Areva pourra faire appel à la technologie de la centrifugation, la solution technologique jugée désormais " la plus économique, la moins risquée et la plus rapide." Un tournant pour le nucléaire français qui, depuis les années 60, militait en faveur d'une technologie nationale de l'enrichissement par diffusion gazeuse. En refusant obstinément de croire aux avantages de la technologie concurrente.

Le holding de contrôle du nucléaire civil français détiendra 50 % de la société Enrichment Technology Company (ETC) aux côtés du britannique Urenco, jusqu'alors le principal concurrent de sa propre filiale d'enrichissement Eurodif.

En service depuis 1979, l'actuelle usine Georges Besse d'Eurodif (800 millions d'euros de chiffre d'affaires), l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services d'enrichissement, doit s'arrêter définitivement vers 2012 (sa mise à l'arrêt définitif devrait coûter 450 millions d'euros). Dès 2007, les premiers lots d'uranium faiblement enrichi de la nouvelle unité installée à proximité seront produits par quelques dizaines de milliers de centrifugeuses TC12.

La construction de « Georges Besse II » commencera au début de 2005. L'installation atteindra par pallier en 2016 sa capacité nominale de l'ordre de 7 millions d'UTS (unités de travail de séparation). Avec 150 000 centrifugeuses et jusqu'à 200 000 si le marché l'exige. L'ingénierie de base de la nouvelle unité est prise en charge par les équipes de Cogema, à Vélizy (Yvelines). Le montant global de l'investissement est de l'ordre de 3 milliards d'euros.

Fabriquée depuis 1991 en très grandes séries par Urenco à Almelo (Pays-Bas) avec des composants qui viennent de Capenhurst (Grande-Bretagne) et de Gronau (Allemagne), la TC12 est le modèle disponible le plus avancé. Urenco est contrôlé par BNFL (33 % du capital), l'Etat hollandais (33 %) et les électriciens allemands E.On et RWE (33 %).

La nouvelle unité permettra d'approvisionner « avec une parfaite continuité du service aux clients » affirme Areva, un marché mondial estimé à quelque 3 milliards d'euros chaque année. EdF représente actuellement la moitié des ventes d'Eurodif et Cogema, la filiale d'Areva spécialisée dans l'enrichissement de l'uranium, livre une trentaine de clients américains, européens, japonais, coréens ou chinois.

Urenco et Areva resteront concurrents pour la production et la vente d'uranium enrichi, la vocation de la société commune sera limitée à la conception et à la fabrication d'équipements et d'installations de centrifugation.

L'accord définitif - en principe à la fin de l'an prochain - supposera le feu vert des trois Etats britannique, néerlandais et allemand, signataires du traité d'Almelo dont le but est de superviser, dans ce domaine sensible, les ambitions d'Urenco, ses évolutions et, naturellement, ses clients. Et, in fine, il faudra obtenir la bénédiction de Bruxelles.

Alain Jemain

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS