Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Areva reste ouvert à l'entrée à son capital de CNNC

,

Publié le , mis à jour le 22/02/2017 À 06H51

Infos Reuters PARIS (Reuters) - Areva "reste ouvert" à l'entrée au capital de New Areva,  la nouvelle société recentrée sur le combustible nucléaire créée dans le cadre du renflouement de la filière nucléaire française, du groupe chinois CNNC.

Areva reste ouvert à l'entrée à son capital de CNNC
Areva a indiqué mardi que les discussions se poursuivaient en vue d"une entrée du groupe chinois CNNC au capital de "New Areva", la nouvelle société recentrée sur le combustible nucléaire créée dans le cadre du renflouement de la filière nucléaire française. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau / Reuters

Le groupe nucléaire français a aussi annoncé dans un communiqué la signature ce jour à Pékin d'un accord-cadre de coopération industrielle et commerciale entre "New Areva" et CNNC dans le domaine du combustible nucléaire.

"Le capital de New Areva reste ouvert à un investissement de CNNC dans le même cadre que les accords en cours de finalisation avec deux investisseurs", souligne Areva. Les négociations qui n'ont toujours pas aboutis, se poursuivent donc.

Tout début février, le groupe a indiqué que Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) allaient chacun entrer à hauteur de 5% dans le capital de New Areva. Les deux groupes japonais ont accepté d'apporter ensemble 500 millions d'euros en échange des 10% dans le cadre de la recapitalisation d'Areva.

Ces accords s'inscrivent dans le plan de sauvetage d'Areva. Début décembre, la Commission européenne autorisait, dans le cadre de la restructuration d'Areva, l'augmentation de capital par la France de 4,5 milliards d'euros. Peu de temps après, le Conseil d'administration d'Areva fixait à "4,50 euros par action le prix d’émission des actions nouvelles dans le cadre de l’augmentation de capital". 

Pour Reuters, Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus