Tout le dossier Tout le dossier

Areva : les défauts de la cuve de l’EPR connus depuis 2006 ?

Des anomalies sur la cuve de l’EPR de Flamanville ont été mesurées dès 2006. Pourtant ce n’est qu’en 2015 que la solidité de cette pièce clé du réacteur nucléaire est interrogée. De son côté, Areva se justifie de toute volonté de dissimulation en indiquant que toutes les informations ont été transmises dans les temps. 

Partager

En avril dernier, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lâchait une bombe en révélant des problèmes sur la qualité de l’acier du couvercle et du fond de la cuve destinée à l’EPR de Flamanville. Des teneurs trop importantes de carbone pourraient conduire à une fragilité de cette pièce maîtresse, soumise à d’énormes contraintes de pression et de température.

Après ce premier coup de boutoir pour la filière nucléaire française, le Canard Enchaîné, dans son édition du 8 juillet, révèle un document transmis à Areva par l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) qui indiquerait qu'Areva connaissait ce défaut depuis 2006. Selon l’hebdomadaire, Areva a dissimulé une information. L'IRSN évoque pour sa part un manque de réactivité de l’industriel.

Du côté d’Areva, on dément formellement avoir caché une quelconque information. Les premières mesures de carbone ont été faites en 2007. Elles servaient alors à orienter la pièce dans le bon sens pour le travail des forgerons. "Ces deux mesures apparaissaient dans les documents transmis à l’ASN en 2008, mais à l’époque la question n’était pas encore la résilience de la pièce", explique un porte-parole. Ceci dit, la société reconnaît a posteriori que "l’écart (Ndlr : dans les teneurs de carbone mesurées) était plus important qu’attendu. Peut-être y a-t-il un défaut d’interrogation de part et d’autre (Ndlr : chez Areva et chez l’ASN/IRSN) ?", s'interroge le porte-parole.

Areva et l’ASN dos-à-dos

Les doutes sur la qualité de la pièce ne seraient intervenus qu’en 2012 chez Areva, date à laquelle la société a lancé des examens sur une pièce sacrificielle. En 2014, cela a amené à découvrir les teneurs anormales de carbone dans le couvercle et le fond de la cuve. Les informations ont été transmises à l’ASN, qui a rendu ce défaut public en avril 2015. "Nous avons toujours transmis toutes les informations demandées par la réglementation", insiste le porte-parole d’Areva. De leur côté, l’IRSN et l’ASN affirment être au courant seulement depuis 2015 des anomalies.

Tandis que les acteurs du dossier se renvoient la balle, la direction d’Areva a lancé deux études. L’une sur la cuve pour vérifier si elle est utilisable, ou non. La réponse de l’ASN est attendue pour le premier semestre 2016. EDF se dit confiant sur le sujet, l’ASN continue à parler d’un défaut sérieux. Par ailleurs, un audit externe a été lancé sur les usines du Creusot et de Châlons/Saint-Marcel (Saône-et-Loire).

Une recapitalisation indispensable

Toutes ces questions sur la possibilité d’utiliser la cuve de l’EPR ralentissent les tractations en cours sur le nouvel Areva, dont la partie réacteurs et services devrait être cédée à EDF. Hasard du calendrier, ce même mercredi 8 juillet, deux parlementaires de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire remettaient leur rapport sur la situation financière d’Areva. Marc Goua, député PS de Maine-et-Loire, et Hervé Mariton, député Républicains de la Drôme, jugent que la désintégration d’Areva entre l’activité réacteurs et l’activité uranium fait sens. Mais ils alertent le gouvernement sur le fait que cette réorganisation de périmètre ne suffit pas. "Areva a besoin de 7 milliards dans les trois prochaines années et le groupe ne peut pas y faire face" affirme Hervé Mariton. "Une solution durable doit aussi passer par une recapitalisation de la société par l’Etat, des acteurs français ou des acteurs étrangers", ajoute le député.

Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Energie

Areva prêt à ouvrir son capital à la Chine, explique son président Philippe Varin

Energie

EDF – Areva : un accord pour le rapprochement validé in extremis

Energie

Entre difficultés et restructuration, Areva engrange deux juteux contrats

Communiqué

Cuve de l’EPR : l’ASN dédouane Areva de toute dissimulation mais l’accuse de négligence

Energie

EDF et Areva s’engagent sur le nucléaire chinois… mais ne vendent pas de nouveaux EPR

Nucléaire

Anomalies de l’EPR, nouveau réacteur, grand carénage, Areva… EDF ne craint rien

Energie

"Si les soupapes ne se comportent pas comme attendu aujourd’hui, ce n’est pas dramatique", affirme Sylvie Cadet-Mercier de l’IRSN au sujet de l’EPR

Nucléaire

Philippe Varin pose ses conditions au rachat d’Areva NP par EDF

Energie

EPR de Flamanville : après la cuve, les soupapes de sécurité sont mises en cause

Nucléaire

L’Etat a tranché : EDF reprendra les réacteurs d’Areva

Nucléaire

Areva : EDF et Engie dévoilent leur jeu

Energie

"Areva a des problèmes stratégiques, diminuer l’emploi est une solution de facilité ", selon la CFDT

Nucléaire

Urgent : Areva cherche actionnaire pour relation sérieuse et durable (plaisantins s'abstenir)

Energie

Quelle place pour Areva dans le nouveau paradigme énergétique mondial ?

Energie

Areva pourrait supprimer 3 500 postes en France

Energie

Trois groupes industriels chinois intéressés par des actifs d'Areva

Nucléaire

Areva va faire examiner son usine du Creusot où a été produite la cuve du réacteur de Flamanville

Energie

Nouveau problème sur l’EPR de Flamanville : la cuve fournie par Areva présente des défauts

Les Experts de L'Usine

Areva : au-delà des pertes abyssales, un avenir prometteur

Éco - social

Opération vérité chez Areva

Nucléaire

Economies, recentrage des activités, rapprochement avec EDF : les 3 grands chantiers d'Areva

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS