Areva investit 70 millions d'euros chez Industeel au Creusot

Investissement

Partager

Le partenariat industriel conclu hier au Creusot (Saône-et-Loire) en présence de Nicolas Sakorzy, entre Anne Lauvergeon, présidente d'Areva, et Aditya Mittal, directeur financier d'ArcelorMittal, se révèle d'une importance vitale pour la filière nucléaire française. En renforçant la capacité productive de l'aciérie d'Industeel, une des filiales du numéro un mondial de l'acier, Areva se donne non seulement une bouffée d'air mais aussi un surcroît d'indépendance.

Le programme de 70 millions d'euros que financera l'opérateur de nucléaire civil chez son fournisseur permettra de porter de 30 000 tonnes à 50 000 tonnes la capacité de production de lingots. Ces masses d'acier pleines ou creuses sont ensuite forgées et usinées tout près chez Creusot Forge, filiale du groupe Sfarsteel racheté par Areva en septembre 2006, pour devenir des viroles qui entrent dans la fabrication des composants lourds des centrales nucléaires, notamment les cuves de réacteurs.

Réduire les délais

L'investissement, qui concerne l'extension de l'aciérie, l'installation de deux nouveaux ponts ainsi que deux nouveaux portiques de coulées, doit aussi favoriser la réalisation de ce fameux lingot creux supérieur à 300 tonnes, très utile à la nouvelle génération de centrale de type EPR et que seuls les Japonais sont actuellement capables de produire.

Une fois gagné, ce challenge industriel défendu par le Pôle Nucléaire Bourgogne (PNB) assurera à Areva une autonomie complète sur le bassin du Creusot - Chalon-sur-Saône pour livrer toute la mécanique lourde des réacteurs nucléaires. Et dans des délais raisonnables ! Ce qu'Anne Lauvergeon a bien compris en menant parallèlement des programmes d'investissement et de recrutement de plus en plus importants au sein de ses propres unités locales : 10 millions chez Creusot Forge et Creusot Mécanique en 2006, 20 millions en 2007 et 40 millions, accompagnés de 400 nouveaux postes, cette année.

De notre correspondant en Bourgogne, Didier Hugue

A lire dans l'Usine Nouvelle N°3107
du 26 juin au 2 juillet 2008
A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°2965
du 26 mai au 1er juin 2005


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS