Areva est inadapté au monde post-Fukushima, affirme son président Philippe Varin

A l’occasion de l’Assemblée générale des salariés du 21 mai, les dirigeants d’Areva ont confirmé le plan stratégique lancé le 3 mars dernier lors de l’annonce de pertes massives. Ils confirment aussi l’avancée des discussions avec EDF et d’autres entreprises intéressées par des actifs d’Areva.

Partager
Areva est inadapté au monde post-Fukushima, affirme son président Philippe Varin

C’est avec prudence que l’équipe dirigeante s’est présentée à l’Assemblée générale des actionnaires d’Areva. Les lourdes incertitudes qui pèsent sur l’avenir du groupe n’incitent guère à l’audace. En propos liminaires, le président Philippe Varin affirme avoir accepté la responsabilité de diriger l’entreprise car il croit "en la valeur et au potentiel d’Areva". Il ajoute : "Notre entreprise joue un rôle essentiel au cœur de l’économie française en assurant le maintien et la sûreté du parc nucléaire."

Selon lui, les difficultés actuelles proviennent de "choix stratégiques malencontreux et d’une organisation inadaptée au monde post-Fukushima". Il assure toutefois qu’"Areva amorce une transformation profonde sur la base d’une nouvelle feuille stratégique pour retrouver une entreprise compétitive". Le dirigeant rappelle les trois grands objectifs : le recentrage sur le cœur de métier en s’affranchissant des risques des énergies renouvelables et des grands chantiers, la refonte du partenariat avec EDF et le renforcement des partenariats en Chine. Le tout doit être soutenu par un plan d’économies de 1 milliard d’euros d’ici à 2017, qui passe notamment par la suppression de 5 000 à 6 000 postes, dont 3 000 à 4 000 en France.

Des discussions avec EDF… et d’autres

C’est le directeur général, Philippe Knoche, qui évoquera en premier l’offre de rachat d’une partie des activités réacteurs par EDF. Le groupe confirme bien sûr étudier avec EDF plusieurs scénarios. Selon Philipe Knoche, ils sont évalués à l’aune de trois critères : la pertinence industrielle, les risques d’exécution et la contribution de toute évolution au financement du groupe. Comprendre : pas question de scinder Areva sans vision à long terme.

"Nous ne sommes pas dans la défense d’un totem ou d’un pré carré. Notre mission est de trouver le meilleur équilibre entre les opportunités industrielles, les cessions d’actifs et la valorisation du groupe. Notre priorité est de travailler à l’alignement de la filière nucléaire en respectant nos trois objectifs". Le groupe confirme aussi avoir reçu des marques d’intérêts d’autres sociétés pour certains actifs d’Areva. Sont déjà sorti du bois Engie (Ex-GDF Suez) et Veolia. Philippe Knoche confirme que des discussions "parfois formalisées, parfois exploratoires" sont en cours.

Interrogé par une actionnaire salariée et membre CFDT du comité de groupe européen sur l’intérêt d’un rapprochement avec EDF, Philippe Varin confirme que tous les scénarios sont à l’étude mais se refuse à prendre position. "Donner un avis motivé en n’ayant qu’une partie des termes serait prématuré", affirme-t-il. Les "termes" devraient vite être connus puisque EDF remettra des offres complètes à Areva dès le week-end du 23 mai. Par la suite, une discussion est prévue entre Areva, EDF et l’Etat le 3 juin prochain.

Ludovic Dupin

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS