Areva en Namibie

Publié le

Le groupe nucléaire français consacrera 750 millions de dollars pour développer la mine d'uranium de Trekkopje en Namibie, qui deviendra le 10e site mondial. « Nous traiterons 100 000 tonnes de minerai par jour pour extraire entre 6 et 8 millions de livres d'uranium par an », a indiqué Iain McPherson, le directeur de la filiale namibienne, entrée dans le périmètre d'Areva depuis le rachat du canadien UraMin pour 2,5 milliards de dollars en 2007. Cet investissement qui suit un partenariat avec Kazatomprom au Kazakhstan, permettra à Areva d'assurer ses approvisionnements en yellow cake. Depuis le sommet atteint il y a un an à 138 dollars, le prix de la livre d'uranium est retombé sous les 60 dollars.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte