Areva éliminé de la construction de la centrale de Temelin en République Tchèque

[ACTUALISE] - Le groupe nucléaire français ne participera pas à la construction de deux tranches supplémentaires de la centrale tchèque.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Areva éliminé de la construction de la centrale de Temelin en République Tchèque

Le groupe français a en effet été éliminé par la compagnie d'électricité tchèque CEZ. Selon le groupe tchèque, Areva "n'a pas satisfait dans son offre aux exigences légales" pour la construction de deux tranches.

Le groupe français était en compétition avec l’américain Westinghouse (contrôlé par le japonais Toshiba) et le consortium des russes Atomstroïexport et Gidropress alliés au tchèque Skoda JS (contrôlé par le russe OMZ).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

D’autres critères définis n’ont pas non plus été remplis par le groupe français. "Il s'agit de raisons commerciales et légales d'un caractère fondamental", selon CEZ qui refuse d'en publier le détail avant de recevoir d'éventuelles objections de la part d'Areva.

le groupe français a contesté cette annonce. "A la suite de l'annonce faite par (l'électricien tchèque, ndlr) CEZ sur la participation d'Areva à l'appel d'offres Temelin, Areva va faire objection de cette décision selon les règles stipulées dans les conditions de l'appel d'offres, a indiqué le groupe dans un courriel. Areva croit fermement avoir satisfait tous les critères de l'offre et répondra aux questions soulevées par CEZ. Nous sommes persuadés que l'offre que nous avons faite à CEZ est la plus compétitive et notre engagement dans le projet d'extension de Temelin reste entier".

La commande était très importante, car estimée à une valeur comprise entre 200 et 300 milliards de couronnes (8 à 12 milliards d'euros).

Les trois groupes en lice avaient officiellement déposé leurs offres formelles début juillet.
Areva proposait le réacteur EPRTM, Westinghouse le réacteur AP1000 et le consortium chapeauté par Atomstroïexport le réacteur MIR-1200.

La centrale de Temelin est aujourd'hui dotée de deux réacteurs VVER à eau sous pression de conception russe, d'une puissance de 1 000 mégawatts chacun.

Mise en service en 2000, cette centrale nucléaire est située à une centaine de km au sud de Prague et à 60 km de la frontière de l'Autriche, farouchement anti-nucléaire.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS