Areva dans l’éolien, c’est fini

Areva a annoncé la signature finale, attendue depuis l’été dernier, pour la cession de ses activités dans l’éolien offshore à l’espagnol Gamesa. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Areva dans l’éolien, c’est fini

Jeudi 5 janvier, Areva a officialisé la reprise de ses activités dans l’éolien en mer par l’espagnol Gamesa, entreprise détenue elle-même par Siemens. Négociée au cours de l’été 2016, cette vente se fait pour une somme modeste de 60 millions d’euros. Le communiqué de presse précise que les engagements d’Areva pour équiper trois champs éoliens en mer au large des côtes françaises seront portés par Adwen, la coentreprise créée originellement par Gamesa et Areva. Il s’agit des sites de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor, avec Iberdrola), de Dieppe-Le Tréport (Seine-Maritime, avec Engie) et des Iles d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée, avec Engie), soit 186 turbines de 8 MW à fournir.

Une aventure renouvelable non rentable

Avec la finalisation de cette cession, l’entreprise nucléaire finalise sa sortie des acticités dans les énergies renouvelables, qui se sont révélées très coûteuses et ont participé à plomber les comptes de l’entreprise ces dernières années. Déjà en août 2014, Areva avait annoncé l’arrêt de ses développements dans le solaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’enjeu pour le groupe nucléaire est de se recentrer sur son activité nucléaire avant de réaliser sa scission. D’un côté, l’activité de construction et la maintenance de réacteurs nucléaires qui va être reprise par EDF. De l’autre, ses positions rentables dans le cycle du combustible qui seront opérées par Areva New Co. Dans le même temps, Areva s’est également séparé d’Areva TA, spécialisé dans la conception des chaudières nucléaires pour les sous-marins et les porte-avions, que l’Etat a souhaité nationaliser pour la sanctuariser.

0 Commentaire

Areva dans l’éolien, c’est fini

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS