Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Areva choisi par Tepco pour décontaminer les eaux de Fukushima

,

Publié le

[ACTUALISE] La France est en première ligne. Le groupe nucléaire Areva va proposer à Tepco une solution pour traiter l’essentiel des eaux contaminées dans la centrale de Fukushima.

Areva choisi par Tepco pour décontaminer les eaux de Fukushima

Les entreprises citées

La méthode reposera sur un principe de co-précipitation, qui permet de séparer et récupérer les éléments radioactifs. Un procédé développé par le français et utilisé notamment dans les installations de la Hague. "C'est un procédé pour traiter la contamination: nous allons injecter des produits chimiques dans l'eau contaminée et cette technologie doit permettre aux substances radioactives de se déposer au fond", explique la présidente du groupe, Anne Lauvergeon, lors d'une conférence de presse à Tokyo. Les opérations devraient débuter d'ici à fin mai. 

La demande émane de l’exploitant de Fukushima, qui avait réclamé le soutien de certaines entreprises françaises quelques jours après la survenance de la catastrophe nucléaire. Areva va aussi utiliser les compétences de Veolia Water, notamment pour une station d’épuration de gros débit. "Cette initiative répond au mieux à l’urgence du moment et pourrait être complétée par d’autres actions à moyen et long terme", assure le groupe français. Selon sa présidente, le groupe Areva n'a rien négocié encore en termes de prix, faisant entière confiance à ses interlocuteurs japonais. 

Depuis trois semaines, le groupe Areva est sur place à travers des spécialistes du traitement des effluents radioactifs et participent à des groupes de travail avec Tepco. Le groupe japonais a commencé les opérations de pompage des eaux du réacteur numéro 2 le 19 avril, car elles empêchent le travail des ouvriers sur place. Plus de 60.000 tonnes d'eau radioactive sont présentes sur le site de la centrale en raison des masses d'eau injectées par Tepco dans les réacteurs ces dernières semaines pour empêcher l'accident nucléaire du 11 mars de dégénérer.


 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/04/2011 - 12h51 -

Quelle prouesse technologique que celle qui consiste à transformer de l'eau radioactive en boue radioactive. Une diminution du volume, une concentration des matières dangereuses, voilà tout ce qu'on peut faire !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle