Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Areva, Alstom, Airbus : les accords se multiplient avec le Kazakhstan

Publié le

Dans le cadre de la visite en France du Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbayev, les entreprises françaises et kazakhes se sont rencontrées aujourd'hui pour signer différents accords.

Areva a annoncé la signature d'un accord stratégique dans l'amont du cycle nucléaire avec la société Kazatomprom. Ce partenariat prévoit la création de la joint venture Katco, propriété du français à 51% et du kazakhe à 49%. Katco devrait produire 4 000 tonnes d'uranium par an jusqu'en 2039.  Areva commercialisera l'uranium et fournira aussi un appui pour la construction de lignes d'assemblage de combustible nucléaire dans l'usine métallurgique de Kazatomprom située à Ulba, dans l'est du pays. D'une superficie de 2,7 millions de km2, le Kazakhstan bénéficie d'un sous-sol riche en hydrocarbures, en charbon et en uranium.

D'autre part, Alstom a signé un protocole d'accord avec la société d'Etat Samruk, portant sur plusieurs projets dans les domaines du transport ferroviaire et de la génération d'électricité au Kazakhstan. Dans le domaine du transport ferroviaire, Alstom négocie avec la société Kamkor pour la modernisation de 145 locomotives électriques de type VL-80. Le projet prévoit la fourniture par le groupe français de nouveaux composants pour ces locomotives. Un deuxième projet concerne la fourniture de quatre rames de trains pendulaires à grande vitesse Pendolino. Ces trains circuleraient entre Astana et Almaty, respectivement capitale et plus grande ville du pays, distantes de 1 200 kilomètres. En ce qui concerne la génération d'électricité, les deux partenaires s'engagent à développer leur coopération dans la modernisation de centrales électriques, la mise en œuvre de technologies « propres » pour la production d'électricité à base de charbon ou de gaz, ainsi que dans les énergies renouvelables.

Airbus a reçu de son côté une commande ferme pour six A320 de la part de la compagnie aérienne kazakhe Air Astana. « Ce premier contrat signé par la compagnie avec Airbus vient confirmer un protocole d'accord annoncé en décembre 2007 », a précisé l'avionneur dans un communiqué.

Adèle Bouet

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle