Areva a finalisé le transfert de sa filiale Areva TA

(Reuters) - Areva SA a annoncé jeudi 30 mars avoir finalisé la veille le transfert de sa participation majoritaire dans Areva TA, sa filiale spécialisée dans la propulsion nucléaire et les réacteurs de recherche.

Partager
Areva a finalisé le transfert de sa filiale Areva TA
Areva SA a annoncé jeudi avoir finalisé la veille le transfert de sa participation majoritaire dans Areva TA, sa filiale spécialisée dans la propulsion nucléaire et les réacteurs de recherche. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Areva SA a finalisé, mercredi 29 mars, la cession de a participation majoritaire dans Areva TA, sa filiale spécialisée dans la propulsion nucléaire et les réacteurs de recherche qui emploie près de 1 500 salariés.

Dans le cadre de la restructuration de la filière nucléaire française, la filiale d'Areva dédiée à la conception, la réalisation et la maintenance des réacteurs nucléaires des bâtiments de la marine française, sous-marins et porte-avions, sera détenue à 50,32% par l'Etat, via l’Agence des Participations de l’Etat (APE), et à 20,3% chacun par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et par les chantiers navals militaires DCNS, contrôle par l'Etat et Thales.

EDF détiendra de son côté une part de 9,03%.

"Cette évolution de l'actionnariat d'Areva TA, en maintenant des acteurs industriels au capital et en renforçant le rôle de l'Etat, permet de préserver l'intégrité des activités d'Areva TA tout en lui offrant de nouveaux moyens pour son développement industriel", a déclaré Philippe Knoche, le directeur général d'Areva, dans un communiqué.

Cette opération fait partie des quatre principales cessions menées par Areva. Canberra (mesures nucléaires), Adwen (éolien en mer) et Areva TA sont ainsi cédés. La vente à EDF d’Areva NP, qui fabrique les chaudières nucléaires doit avoir lieu d’ici la fin de l’année 2017.

Un arrêté a été publié mercredi autorisant l'acquisition par l'Etat de cette participation majoritaire dans Areva TA pour un montant compris entre 253,6 et 281,3 millions d'euros.

Pour Reuters, Jean-Michel Bélot

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS