Area Franceram demande la protection de la justice

Le céramiste Area Franceram vient d'être placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Châteauroux (Indre). La baisse des commandes dans la construction et les retards dans la certification d'une tuile photovoltaïque pénalisent cette société franco-italienne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Area Franceram demande la protection de la justice

Le tribunal de commerce de Châteauroux (Indre) a placé le fabricant de tuiles et de carrelages Area Franceram en redressement judiciaire le 11 juin, assorti d'une période d'observation de six mois.

Principal motif invoqué par la direction : la baisse des commandes de son principal client, l'italien Marazzi, propriétaire de l'usine castelroussine jusqu'en 2009. "Notre carnet de commandes en carrelage est rempli pour les six prochains mois", clame pourtant un représentant des salariés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De plus, Area Franceram souhaite mettre sur le marché une tuile photovoltaïque brevetée, mais le développement entamé en 2010 accuse de nombreux retards. "La certification de ce produit prend plus de temps que nous le pensions", déclare un cadre de l'entreprise. Dans une interview à une radio italienne, le PDG du groupe, Francesco Borgomeo, expliquait qu'il n'avait pas pris la mesure de la complexité du système français de certification des matériaux du bâtiment.

Pour autant, Area Franceram espère éviter tout licenciement. Ce fabricant de tuiles et de carrelages (marques Grès d'Artois, Terre de Grès) réalise un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros et emploie 380 personnes, dont 220 en France : 155 à Châteauroux (Indre) et 67 à Forbach (Moselle). Le principal site est à Agnani, près de Rome, où se situe le siège social.

Le tribunal de commerce de Châteauroux a donné rendez-vous aux dirigeants le 4 septembre pour une nouvelle audience.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS