Transports

Arcole industries améliore son offre de reprise de Mory Ducros

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Le principal actionnaire de Mory Ducros, Arcole industries, propose désormais de reprendre 2150 salariés, contre 1900 jusqu’ici, sur les 5 000 que compte le service de transport de messagerie. Sa proposition doit être présentée en comité d’entreprise ce 23 janvier.

Arcole industries améliore son offre de reprise de Mory Ducros © Gaël Kerbaol

Huit heures de négociations. C’est ce qu’il aura fallu aux syndicats, au principal actionnaire de Mory Ducros Arcole industries, à l’administrateur judiciaire et au ministre du Redressement productif pour accoucher d’une offre de reprise améliorée du service de messagerie en difficulté. A l’issue de cette réunion marathon à Bercy, dans la soirée du 22 janvier, Arcole industries propose de reprendre 2150 salariés, sur les 5000 que compte l’entreprise. C’est 250 de plus que son offre précédente. Il s’engage par ailleurs à verser 7 000 euros d'indemnités supra légales par salarié non repris, selon les syndicats interrogés par l’AFP à l’issue de l’entrevue. L’Etat s’est dit prêt à accompagner le redressement de l’entreprise en lui octroyant un prêt de 17,5 millions d’euros.

Cette offre améliorée sera présentée ce 23 janvier en comité d’entreprise, dans la matinée. "On va regarder le plan de cession, et cette proposition. Si le plan permet d'arriver à la pérennité de l'activité économique et des emplois qui en dépendent, on donnera notre avisce jeudi. C'est un tout", a réagi Fabian Tosolini, délégué CFDT-Transports, interrogé par l’AFP.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte