Transports

Arcole dépose finalement une offre de reprise pour Mory Ducros

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Après plusieurs heures de réunion à Bercy, l'entreprise Arcole Industries a décidé de déposer son offre de reprise pour le transporteur Mory Ducros, en redressement judiciaire depuis novembre dernier.

Arcole dépose finalement une offre de reprise pour Mory Ducros © Gaël Kerbaol

Le suspense aura duré quelques heures. Le ministère du Redressement productif et les syndicats de Mory Ducros ont finalement réussi à convaincre l'entreprise Arcole Industries de déposer, le 28 janvier, son offre de reprise pour le transporteur de colis.

L'AFP rapporte qu'Arcole, principal actionnaire de Mory Ducros, a amélioré sa proposition : la reprise partielle des agences de Saint-Quentin (Aisne) et Bourges (Cher), représentant 60 salariés supplémentaires, en plus de la reprise déjà actée de 48 agences reprises, soit 2 150 emplois sur plus de 5 000.

La réunion à Bercy avait bien failli mal tourner pour Mory Ducros, les dirigeants d'Arcole dénonçant la forte mobilisation sociale en cours sur certains sites du transporteur.

"Arcole a déposé son offre, on échappe à une liquidation judiciaire", a commenté Fabian Tosolini, porte-parole de la CFDT-Transports, à l'AFP, soulignant qu'Arcole avait "maintenu les clauses suspensives", l'offre restant donc fragile.

Concernant l'arrêt de la mobilisation sociale notamment exigée par le futur repreneur, Fabian Tosolini a estimé ne pas pouvoir "empêcher les salariés de s'exprimer" et "décréter la levée d'actions de grèves que (les syndicats n'ont) déclenchées".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte