Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Archivage : Plasmon trouve un repreneur

,

Publié le

La filiale américaine de Plasmon, adossée à un mystérieux investisseur, vient de reprendre une bonne partie des filiales et des brevets de son ex-maison-mère.

En redressement judiciaire, le constructeur britannique Plasmon vient de trouver un acquéreur pour l'essentiel de ses activités. Presque en famille... C'est en effet une nouvelle holding américaine, baptisée Plasmon holding LLC et installée chez Plasmon INC, la filiale américaine de Plasmon, qui s'octroie les marques et les principales activités de Plasmon au Royaume-Uni, en Belgique, en Italie, aux Etats-Unis et en Asie. Dirigée par Steven Murphy, actuel PDG du groupe, elle est adossée à un investisseur dont le nom n'a pas été communiqué.

Technologie UDO

Quel est l'intérêt pour l'investisseur ? « Je pense qu'il est forcément intéressé par la technologie de stockage optique UDO [Ultra Density Optical] détenue par Plasmon et par ses accords OEM avec IBM et NetApp notamment, toujours très importants », nous confie Olivier Brasa, directeur général de Memodis, l'un des principaux distributeurs français de Plasmon. Il précise que « l'UDO a remplacé le magnéto-optique par une technologie de stockage sur des supports optiques de type non réinscriptibles ou Worm [Write Once Read Many] parfaitement adaptés à l'archivage ».

Plasmon Holding LLC, ajoute Olivier Brasa, « reprend la main sur tout ce qui est en cours, ainsi que sur les brevets et la maintenance du parc installé ». La firme - qui vient d'annoncer qu'elle renforce son alliance avec IBM et lui fournira prochainement une librairie optique à interface Fibre Channel pour ses serveurs Power Systems tournant sous IBM i - insiste par ailleurs sur sa volonté de renforcer sa gamme Archive Appliance de boîtiers d'archivage (sur disques et sur supports UDO, pour la conservation à long terme).

Pour mémoire, la filiale française de Plasmon a, elle, été revendue à un investisseur italien en juillet.

Christophe Dutheil

A lire aussi :
Archivage : Plasmon cherche une sortie de crise

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle