ArcelorMittal récupère 1,1 milliard de dollars en cédant une participation dans ses actifs miniers canadiens

Le numéro un mondial de la sidérurgie va vendre 15% de sa mine de fer de Labrador Through à des sidérurgistes coréen et taïwanais.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ArcelorMittal récupère 1,1 milliard de dollars en cédant une participation dans ses actifs miniers canadiens

"L’optimisation" des ressources minières d’ArcelorMittal, le premier sidérurgiste mondial, se poursuit avec l’officialisation de la cession de 15% de sa mine de fer canadienne de Labrador Through. Cette opération fait suite à la vente de 20% de ses mines de fer de Baffinland à son partenaire Nunavut Iron Ore. C’est un consortium mené par le numéro quatre de l’acier, le coréen Posco, et le sidérurgiste taïwanais China Steel qui versera 1,1 milliard de dollars dans un joint-venture dont le reste sera détenu par une filiale du sidérurgiste luxembourgeois, ArcelorMittal Mines Canada (AMMC).

"La transaction qui est soumise à diverses conditions de clôture, dont la délivrance d'une autorisation réglementaire par le gouvernement taïwanais, devrait se conclure en deux versements au premier et au deuxième trimestre de 2013", précise le groupe dans un communiqué. Les deux sidérurgistes asiatiques, qui verseront 270 millions de dollars chacun, concluront des accords de livraison de minerai de fer à long terme en proportion de leurs parts dans la joint-venture. Les 560 millions de dollars restant seront amenés par des investisseurs coréens dont le National Pension Service, précise la presse coréenne.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS