ArcelorMittal, plus fort en Argentine

Le numéro un mondial de l'acier annonce son intention de lancer une OPA sur les 34,7% de l'argentin Acindar, qu'il ne possède pas encore. Montant : 381 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ArcelorMittal, plus fort en Argentine
« L'Amérique latine est un marché de l'acier très important, avec un grand potentiel, pour davantage de croissance, a commenté Lakshmi Mittal, P-DG d'ArcelorMittal. Cette offre pour Acindar souligne notre désir de renforcer notre investissement en Argentine. »

ArcelorMittal détient à l'heure actuelle 65,3 % de la compagnie argentine, mais l'OPA a pour but de renforcer sa présence en Argentine et d'augmenter la productivité dans le pays. L'OPA, d'un montant de 381 millions d'euros, pourrait débuter dans quatre mois, une fois le feu vert des autorités argentines donné.

Pour le président d'Acindar, Arturo Acevedo, « être membre d'ArcelorMittal apporte des avantages considérables à Acindar ». Le groupe argentin, actuellement engagé dans un plan d'investissement de 105 millions d'euros, destiné à augmenter sa capacité de production à 1,7 million de tonnes, verrait ses moyens financiers renforcés.

L'OPA sur Acindar s'inscrit parfaitement dans la stratégie du groupe de Lakshmi Mittal. Le groupe, basé à Luxembourg, avait annoncé vouloir développer sa capacité de production dans les huit prochaines années avec un investissement de 24,9 milliards d'euros. Des milliards d'euros devraient être consacrés à développer des capacités de production sur des sites existants, principalement dans les pays où la croissance est forte comme en Amérique latine.

Camille Harel

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS