ArcelorMittal Méditerranée poursuit la modernisation de son unité de Fos-sur-Mer

Le sidérurgiste a investi 1 milliard d'euros depuis 2000 dans son usine d'aciers de spécialité à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). En 2014, 40 millions d'euros viennent s'y ajouter.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ArcelorMittal Méditerranée poursuit la modernisation de son unité de Fos-sur-Mer
Site ArcelorMittal de Fos-sur-Mer

"L'amélioration de la compétitivité du site implique des travaux permanents pour accroître les performances de l'outil, augmenter la production, réduire son impact environnemental tout en optimisant les coûts. En 2014, nous prévoyons 40 millions d'euros d'investissements sur l'usine de Fos-sur-Mer", explique Joao Félix da Silva, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée qui comprend également l'unité de Saint-Chély-d'Apcher (Lozère).

Trois principaux chantiers sont programmés dans l’usine d'aciers de spécialité de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Le premier concerne la poursuite de la réfection des fours de la cokerie et l'amélioration de la désulfuration des gaz. Le deuxième entraînera le remplacement de tous les brûleurs du train à bandes. Enfin, le deuxième haut-fourneau, réalisé en 2011, sera équipé d'une chaîne de traitement du laitier, un coproduit valorisé auprès des cimenteries. Le projet avait été décalé au moment de la construction du haut-fourneau en raison de l'environnement économique difficile de l'époque.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En 2014, ArcelorMittal Méditerranée prévoit une production de 4 millions de tonnes. "Par rapport au contexte européen du marché, je suis dans un optimisme prudent", souligne le directeur.

Renouvellement d'effectif

Le groupe prévoit de recruter 176 personnes en CDI sur le site de Fos-sur-Mer qui compte 2 500 salariés. "Les deux-tiers concernent la production, le tiers la maintenance, explique Richard Pagnon, le directeur des ressources humaines. Depuis huit ans, nous avons embauché 1 200 collaborateurs, soit près de la moitié de l'effectif, en vue d'anticiper sur les vagues de départs en retraite. Nous recrutons principalement sur le grand Sud." En 2014, 8,6 millions d'euros seront consacrés à la formation. "Un effort sans précédent, équivalent à 57 heures de formation par an et par personne", insiste Joao Félix da Silva.

Jean-Christophe Barla

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS