Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

ArcelorMittal investit dans la réfection d'un haut-fourneau à Dunkerque

, , , ,

Publié le

Le groupe ArcelorMittal va investir 92 millions d'euros pour la réfection complète de l'un des trois hauts-fourneaux dont il dispose sur le site de Dunkerque (nord), six mois après la fermeture de celui de Florange (Moselle).

ArcelorMittal investit dans la réfection d'un haut-fourneau à Dunkerque © El Korchi - Flickr - c.c.

ArcelorMittal a annoncé ce mercredi 9 octobre un investissement de 92 millions d'euros pour la réfection complète de l'un des trois hauts-fourneaux dont il dispose sur le site de Dunkerque (nord), six mois après la fermeture de celui de Florange (Moselle).

"Investir dans la durée en France"

"Cet investissement confirme la volonté du groupe (...) d'investir dans la durée en France afin de consolider ses activités sur le territoire ainsi que sa stratégie en Europe et en France", indique Henri-Pierre Orsoni, le patron de la division Atlantique et Lorraine du groupe sidérurgique, cité dans un communiqué.

La réfection de ce haut-fourneau de plus de vingt ans "confirme la capacité de production de 7 millions de tonnes de brames" dont dispose le site de Dunkerque, qui continuera ainsi "à alimenter les usines du groupe à Florange et à Liège", souligne-t-il

"Avec les sites de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et de Dunkerque, la production d'acier liquide en France atteint 11 millions de tonnes et représente à elle seule 40% de la production européenne" d'aciers plats d'ArcelorMittal, rappelle Henri-Pierre Orsoni.

Avec cet investissement à Dunkerque, ArcelorMittal, qui emploie plus de 20.000 personnes dans l'Hexagone, souhaite montrer "qu'il tient (s)es engagements en France", où il a investi deux milliards d'euros depuis 2005, a expliqué une source au sein du groupe à l'AFP.

Léger rebond de la demande à venir

Dans ses prévisions d'automne publiées lundi 7 octobre, la Fédération mondiale de l'acier (WSA) table sur un léger rebond de la demande d'acier en Europe en 2014 avec une hausse de 2,1%. En août, la production française d'acier brut a progressé de 21,7% sur un an. Depuis 2008, elle avait enregistré une baisse de 20%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle