ArcelorMittal Fos-sur-Mer embauche

Partager
ArcelorMittal Fos-sur-Mer embauche

« Nous nous préparons à redémarrer notre 2ème haut-fourneau en septembre, mais nous ne pouvons, pour l’heure, nous engager sur une date exacte, compte tenu de notre visibilité réduite de la conjoncture du quatrième trimestre 2011 », explique Carlos Espina, directeur de l’usine ArcelorMittal de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

L’unité sidérurgique entre dans la dernière phase d’un chantier qui lui aura coûté plus de 100 millions d’euros et procède aux premiers essais de différents équipements de ce haut-fourneau, afin d’être prête pour la rentrée. « Notre objectif, à terme, est de revenir à une production d’environ 1 million de tonnes par trimestre. Actuellement, elle avoisine les 240 000 à 250 000 tonnes par mois », poursuit le directeur.
Ce projet, qui avait été mis en stand-by durant la crise, confortera la pérennité de l’usine en Provence et sa capacité à fabriquer des aciers spéciaux et très techniques (sa gamme comprend 120 nuances d’aciers) pour un demi-millier de clients dans les marchés de l’automobile, de la construction, de l’emballage ou de l’électroménager. « En dix ans, nous avons investi ici 1 milliard d’euros pour moderniser nos installations et intégrer de nouvelles technologies », souligne le directeur. Un deuxième investissement à vocation environnementale est par ailleurs lancé : d’un montant de 18 millions d’euros, il concerne le captage des poussières de l’aciérie.
Une cinquantaine de recrutements prévus
Ces développements, la volonté d’ArcelorMittal de reprendre en interne la maîtrise d’ouvrage de la majeure partie de sa maintenance et la nécessité d’anticiper les prochaines vagues de départs en retraite, s’accompagnent d’un vaste plan de recrutements. En 2010, l’unité qui emploie 2 600 salariés a signé 182 CDI et accueilli 47 apprentis et 65 stagiaires. « Sur 2011, 91 embauches ont déjà été réalisées et nous avons encore une cinquantaine de postes à pourvoir, à tous les niveaux de qualification. Nous continuerons de recruter encore sur les deux à trois ans », indique Carlos Espina.
Une adresse internet spécifique a été mise en place pour recueillir les candidatures : sud.recrutement@arcelormittal.com. Les postes, au niveau BEP, Bac, Bac+2, ingénieur… concernent les domaines de la maintenance et de la production (mécaniciens, opérateurs, automaticiens, électroniciens, contrôleurs de gestion, chimistes, spécialistes en hydraulique ou relation client…

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS