ArcelorMittal Florange : le préfet propose un donnant-donnant

Partager

Reçu jeudi matin par Christian de Lavernée, le Préfet de Lorraine, la délégation FO, CGT, CGC et CFDT d’ArcelorMittal Florange a pris connaissance de la position de l’Etat, qui s’apprête à examiner la demande de chômage partiel déposée par le sidérurgiste suite à l’annonce de l’arrêt du second haut-fourneau de son site mosellan.

La préfecture pourrait accepter un chômage partiel sous la forme d’une convention "Activité partielle de longue durée" (APLD), qui permet aux salariés de percevoir 93% de leur salaire.

Le préfet ouvre également aux entreprises sous-traitantes la possibilité d’intégrer ce dispositif. Mais, l’APLD se doublant de l’interdiction de licencier les salariés durant une période double à celle de la réduction d’activité, aucun des sous-traitants du bassin de Florange n’a pour l’heure sollicité cette prise en charge.

En contrepartie de ce financement public, l’Etat demande à ArcelorMittal de présenter au comité d’entreprise un programme de maintenance et de rénovation qui garantirait un redémarrage dans de bonnes conditions.

L’industriel présentera ses propositions aux salariés le 29 septembre prochain. « Nous nous réjouissons à la fois de l’implication du préfet et de la forte mobilisation des salariés sur le site », commente Jacques Minet, délégué CFDT d’ArcelorMittal Florange.

La manifestation organisée par l’intersyndicale ce matin a mobilisé plusieurs centaines de salariés et d’habitants du bassin.







Pascale Braun (Lorraine)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS