Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

ArcelorMittal économise le gaz à Florange

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Cette semaine, "L'Usine durable" est consacrée au site d'ArcelorMittal à Florange.

ArcelorMittal économise le gaz à Florange
Florange a choisi le mode du contrat de performance énergétique pour mener sa transition énergétique.

La certification Iso-50001 d’ArcelorMittal Atlantique et Lorraine est récente (juin 2017), mais l’objectif est ambitieux. Globalement, sur ses six sites sidérurgiques, le groupe veut réduire de 4,1 % la consommation énergétique d’ici à fin 2020 comparée à celle de 2014. Si le gros des actions est réalisé sur le site de Dunkerque, Florange n’est pas en reste.

Ce site a choisi le mode du contrat de performance énergétique – où c’est un prestataire qui effectue les investissements et est rétribué sur les économies d’énergies – pour mener sa transition énergétique. Après avoir confié à E-on le remplacement de 1 100 luminaires par 700 LED permettant de réduire de 60 % la consommation, Florange a confié à Dalkia le changement de sa chaudière à gaz, qui alimente en eau surchauffée et en vapeur les différentes lignes de production ainsi que le chauffage des halls et des bureaux. Cette nouvelle centrale signée Bosch devait pouvoir fonctionner de 0 % à 100 % au gaz de cokerie et au gaz naturel.

Inaugurée le 16 novembre 2018, elle fera économiser 65 GWh de gaz par an, « soit environ 5 % de la consommation en gaz du site », précise le chef de projet du département énergie d’ArcelorMittal Atlantique et Lorraine, Pierre Junges. Elle évite également l’émission de 13 000 tonnes de CO2.

Suivant les années, le site consomme de 40 à 60 % de gaz naturel. Mais les performances de la chaudière ne font pas tout. Dalkia a aussi optimisé la répartition de la vapeur sur le site. L’ensemble a permis d’améliorer la performance énergétique de l’installation de 10 % et une réduction de la consommation de 20 %, explique ArcelorMittal. Un autre contrat de performance est en cours de signature, cette fois pour la récupération de la chaleur fatale sur le four de la ligne de galvanisation. La mise en service est prévue pour début décembre.

Réagir à cet article

Usine Nouvelle N°3587-3588

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3587-3588

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 de L’Usine Nouvelle
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle