Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

ArcelorMittal déchaîne les passions, l'iPhone 5S en production : un week-end d'industrie

Elodie Vallerey ,

Publié le

Si à l'UMP on a passé le week-end à se déchirer, au PS, le mot d'ordre reste consensus. Sur l'ardent dossier de la fermeture annoncée des hauts-fourneaux d'ArcelorMittal en Lorraine, la majorité gouvernementale parle d'une seule voix. Côté high-tech, les fans d'Apple ont pu se délecter de rumeurs concernant la sortie prochaine de l'iPhone 5S... en juin prochain !

ArcelorMittal déchaîne les passions, l'iPhone 5S en production : un week-end d'industrie © France 2 - Capture TV

Montebourg enfonce le clou dans le dossier ArcelorMittal
A quelques jours de l'expiration du délai pour le dépôt des offres de reprise du site mosellan de Florange, le dossier ArcelorMittal a continué de faire couler de l'encre ce week-end. Il avait déjà suscité de vives réactions le 23 novembre après l'appel du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg au contrôle public, "même temporaire", des sites du sidérurgiste en France. Et d'enjoindre ArcelorMittal à céder l'ensemble du site de Florange, en Moselle, et non uniquement la filière liquide.

Dans une interview aux Echos (édition du 25 novembre), le ministre va plus loin : selon le journal, il travaille bien sur un projet de "nationalisation transitoire" de Florange. "Le problème des hauts-fourneaux de Florange, ce n'est pas les hauts-fourneaux de Florange, c'est Mittal", affirme-t-il.

"Nous ne voulons plus de Mittal en France parce qu'ils n'ont pas respecté la France", assène-t-il, estimant que "les mensonges de Mittal depuis 2006 sont accablants" et qu'il "n'a jamais tenu ses engagements" vis-à-vis de l'Etat français.

La majorité gouvernementale fait bloc derrière Montebourg
Union sacrée derrière le ministre du Redressement productif ce week-end. Le 25 novembre, les ministres de l’Économie et du Travail, Pierre Moscovici et Michel Sapin, ont ainsi apporté leur soutien à leur collègue.

Michel Sapin a assuré sur RTL de la "solidarité totale du gouvernement dans son entier et en particulier des deux soldats de l'emploi, Arnaud Montebourg et moi-même, pour que les offres soient examinées et permettent de trouver une solution rapidement". Il n'a pas exclu une reprise en main temporaire de l'Etat pour "faciliter la transaction".

Pierre Moscovici a, lui, sobrement déclaré "soutenir l’action" d’Arnaud Montebourg, sur BFM TV.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a également apporté son soutien au ministre de l'industrie :  "Je salue Arnaud Montebourg, pour qui toutes les options doivent être mises sur la table, y compris l'hypothèse d'une prise de contrôle public provisoire du site. Pour sauver l'emploi, il ne doit y avoir aucun tabou", a-t-il déclaré dans un communiqué publié le 23 novembre au soir.

"La vente à la découpe du site de Florange n'est pas viable économiquement. Cette stratégie de prédation poursuivie par ArcelorMittal qui affaiblit notre tissu industriel ne saurait être tolérée, et cela d'autant plus que l'ensemble du site est viable économiquement", poursuit-il.

Enfin, la ministre mosellane de la Culture Aurélie Filippetti a appuyé l'action du ministre Montebourg : "Cette démarche est absolument pertinente pour sortir de la crise, de l'impasse dans laquelle Mittal nous a plongés", a-t-elle déclaré à l'AFP. Demander à ArcelorMittal de céder l'ensemble de son site "va nous permettre de trouver un partenaire industriel, car il y a des industriels intéressés par le site dans son intégralité", a-t-elle souligné. "On ne peut pas se priver de l'un de nos trois sites producteurs d'acier en France, c'est une question d'intérêt national", a-t-elle ajouté.

L'iPhone 5S disponible dès les fêtes de Noël ?
Dernière rumeur en date concernant Apple : selon des informations relayées par le site web Atlantico, quelques semaines à peine après la sortie de l'iPhone 5, un iPhone 5S pourrait voir le jour pour les fêtes en édition limitée !

Selon le site Digitimes, l'iPhone 5S pourrait voir le jour en juin ou juillet 2013. Alors, info ou intox ? Apple reste bien évidemment silencieux...

SFR : 1 100 départs volontaires en perspective
A quelques jours de la présentations par la direction de SFR (groupe Vivendi) le 28 novembre des détails du plan de départs volontaires évoqué en juillet dernier, les syndicats ont jeté un pavé dans la mare ce week-end en avançant un chiffre.

"Les rumeurs qui circulent évoquent le chiffre de 1 100 départs bruts dans le cadre du plan de départ volontaire et la création de 300 postes", rapporte Vanessa Jereb, déléguée du syndicat Unsa, confirmant des informations données par la presse économique. Soit 800 départs nets en perspective.

Une restructuration qui représenterait près de 10 % de l'effectif total de SFR, qui n'a pas confirmé l'information.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle