Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

ArcelorMittal confirme qu’il ne relancera par les hauts-fourneaux de Florange

, , , ,

Publié le

ArcelorMittal a confirmé lundi 17 décembre ne pas vouloir relancer une filière liquide à Florange (Moselle). Le groupe devait se prononcer sur l’avenir des deux hauts-fourneaux placés sous cocon dans le cadre de l’accord signé en 2012 avec l’Etat français. Le groupe injectera toutefois 22 millions d’euros supplémentaires sur le site pour augmenter la capacité de sa future ligne de galvanisation.

ArcelorMittal confirme qu’il ne relancera par les hauts-fourneaux de Florange
ArcelorMittal entend privilégier les investissements dans les activités de transformation à haute valeur ajoutée à l’instar de la galvanisation, plutôt que la relance d’une filière liquide à Florange.
© ArcelorMittal Atlantique Lorraine

Après six longues années d’hibernation, le réveil de la filière liquide à Florange (Moselle) apparaissait peu probable aux yeux des 2300 salariés du site. ArcelorMittal a confirmé lundi 17 décembre ne pas vouloir relancer ses deux hauts-fourneaux lorrains, à l’arrêt depuis 2011. L’usine sidérurgique continuera de transformer de l’acier (2,6 millions de tonnes en 2018) à partir des demi-produits ou "brames" issus de la coulée continue des hauts-fourneaux de Dunkerque (Nord). "Nous avons comparé différents scénarii : la relance d’un voire deux hauts-fourneaux à Florange et la construction d’une aciérie électrique. Ces options auraient renchéri de 15 à 20 % le coût de revient des brames par rapport à celles actuellement fabriquées à Dunkerque pour alimenter la filière aval de Florange", indique Éric Niedziela, directeur-général d’ArcelorMittal Atlantique et Lorraine (Amal).

Dans l’accord signé le 30 novembre 2012 avec l’Etat français, le géant mondial de l’acier s’était[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle